the secret circle
Bienvenue, cher Invité

THE SECRET CIRCLE EST ACTUELLEMENT FERME. SI VOUS SOUHAITEZ NOUS RETROUVER OU APPRENDRE A NOUS CONNAITRE, REJOIGNEZ NOUS SUR NOTRE FORUM ONCE UPON A TIME http://www.once-upon-rpg.net/

NOUS VOUS ATTENDONS AVEC IMPATIENCE, BONNE AMBIANCE ET ACCUEIL CHALEUREUX GARANTI !

A bientôt peut être !




Partagez|

« This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Dim 12 Fév - 22:07


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs

Mais alors quel idiot celui là ! D’abord, il me drague, et ensuite, m’indique la mauvaise direction. Monsieur avait-il était vexé que je refuse ses avances ? Il l’ignorait peut être, mais j’étais bien trop vieille pour lui ! Moi qui refuse d’utiliser mes pouvoirs de vampire à tord et à travers, j’aurais mieux fait de le forcer à me donner la direction, ça m’aurait évité de perdre mon temps à faire le tour de la ville à la recherche de cette satané bibliothèque. Mais bon, l’important, c’était que j’avais retrouvé mon chemin, et était finalement arrivée à bon port.

Qu’est-ce que je venais faire à la bibliothèque ? Eh bien figurez que malgré la taille de ma bibliothèque, j’étais un peu à court de lecture. Eh oui, on a le temps d’en lire des livres en 339 années de vie, croyez moi, surtout quand vous passez la majorité de ces 339 années seule. J’avais du lire tous les bouquins possibles et imaginables, mais qui sait ? Peut être trouverai-je quelque chose de nouveau dans la bibliothèque municipale de Coventry, allez savoir. Et puis, j’étais bien contente de rentrer dans un endroit abrité car bien qu’étant vampire, le froid n’ait pas d’emprise sur moi, le vent, lui, était agaçant. J’aimais l’hiver, mais je le préférai froid, sec, un paysage recouvert de neige et ensoleillé, la nature endormie… C’était paisible, reposant, intemporel… Peu importe que vous soyez en 1692 ou en 2012, un paysage d’hiver restera toujours le même - du moment qu’il n’est pas gâché par un pilonne électrique ou une éolienne.

Je me dirigeais donc vers le rayonnage concernant les romans, mais alors que je m’avançais silencieusement vers les étagères, une autre attira mon regard. Elle se trouvait au fond de la bibliothèque et portait la mention « sciences occultes ». Je jetais un coup d’œil autour de moi, et m’y rendis, me demandant quel ramassis de bêtises pouvait se trouver dans leurs rayonnages. Connaissant le passé de cette ville, j’étais même étonnée de voir qu’ils aient un rayonnage concernant la magie. Bon, il n’était pas très fourni, mais tout de même, il était bien là. Je parcourrai les titres du regard, et rien ne me semblait très prometteur. Quelques livres d’histoires qui racontaient probablement principalement un épisode de l’histoire Américaine qui ne m’était que trop familier. Je chassais cette pensée du regard et jetai un bref coup d’œil dans les livres se trouvant sur les étagères, sensés vous apprendre divers sortilèges ou filtres d’amour. Je ne pu retenir un léger rire en en lisant le contenu. Tout simplement ridicule. Je remis le livre à sa place, et alors que je quittais le rayonnage, je vis une demoiselle, petite, brune, assise à une table avec plusieurs livres devant elle, dont un qu’elle était en train de lire avec attention. L’un d’eux portait pour titre « Les procès de Salem. » mais connaissant ce genre de livres pour en avoir moi-même parcourus quelques uns par curiosité, je me doutais bien que les informations s’y trouvant n’était probablement pas ce qu’il y avait de plus vrai.

Dans un premier temps, je l’ignorai. Après tout, elle avait le droit de lire ce qu’elle voulait, n’est-ce pas ? Du moment que ce n’était pas dans le but d’apprendre comment tuer une sorcière, bien entendu. Je continuais donc mon chemin quand une impression, un parfum, attirèrent mon attention. Je m’arrêtais net, et me tournai en direction de la demoiselle, les talons hauts de mes bottines claquant sur le parquet de la bibliothèque. J’avais besoin de vérifier si cette impression se vérifiait ou non, et lançais donc l’air de rien à la demoiselle : « Tu sais, tu trouvera rien d’intéressant dans ces livres. C’est qu’un ramassis de conneries » Je restai plantée là, attendant sa réaction. Je n’allais pas me mettre à parler sorcellerie avec quelqu’un qui n’avais rien à voir avec tout ça. J’avais besoin d’en avoir le cœur net.




Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Dim 12 Fév - 23:37


 « This is Rubbish ! »

les sciences occultes … c'était tout ce que j'étudiais depuis que je savais que j'étais une sorcière. Je passais même beaucoup plus de temps à la bibliothèque depuis cette nouveauté dans ma vie que j'en ai pus passé du temps pour les devoirs scolaire ! Mais je ne pouvais m'empêcher d'en apprendre plus … après tout je devais quand même un minimum me renseigner non ? Je ne savais pas vraiment grand chose sur la sorcellerie, ni d'où elle venait, ni les plantes courantes utilisé pour les breuvages magiques. Il me fallait bien un peu de culture, bien que le grimoire de ma mère m'en ai apporté beaucoup ce n'étais pas encore suffisant pour moi, je voulais en savoir plus.

J'étais donc assise depuis des heures à la bibliothèque ; a la lecture passionné de nombreux livre portant sur la sorcellerie, les plantes magiques, le jugement de salem et j'avais même : la sorcellerie pour les nuls et tout un tas d'autre bouquins, c'était limite que ma tête ne dépassais plus au dessus de tout c'est ouvrage !
Et tout c'est passant qui passent devant moi, l’œil lourd et la moquerie légère du genre : regarder moi la gothique … elle est dans mon lycée elle est spéciale … elle est bizarre … bla bla bla tous des idiot pathétique ou l'ouverture sur une culture différente est un outrage au commun. Je les regardés tous un à un d'un œil noir, si il voulais je pouvais me chargé d'eux d'un tour de bras ! Si ils croient que je suis comme harry potter il se trompe je suis même pire que lui. Avec ça baguette magique il ne peut que crever un œil a quelqu'un, moi je peu vraiment tuer des Hommes si j'en ai envie ! Mais user de la magie pour la noirceur ce n'est pas vraiment ce que je recherche, ce que je recherchais vraiment c'était un moyen pour parler avec les morts … j'avais envie une dernière foi de parler avec ma mère, qu'elle voit ce que je suis devenue, qu'elle me dise comment géré mon flux de pouvoir … j'aimerais savoir. J'aurais aussi aimé en parlé à Cléo mais je suis sur que comme toujours elle m'aurait dit que la magie c'était pas une chose bien qui fallait pas s'en servir ! C'était son refrain et pour moi mon refrain c'était : la magie est comme un autre un don du ciel.

Je soupire … continuant de lire mon livre en arrêtant de me focaliser sur les gens autours de moi. Prenant des notes dans un cahier que j'avais acheter spécialement pour en faire mon grimoire personnel -oui je prends des notes, je suis studieuse … enfin dans ce domaine là, au lycée je suis pas une lumière- n'empêche que je plains c'est pauvre sorcières des années 1692. Elles n'ont vraiment pas eu une belle vie, constamment chasser … es-ce que nous c'est pareil ? Je me demande, parce que si en 1692 il y avait des chasseurs de sorcières ; il doit bien y en avoir a notre époque ? Étrange … et aucun livre n'en parle. Une voix viens m’extirpai de mon livre dans un sur-saut

    « Tu sais, tu trouvera rien d’intéressant dans ces livres. C’est qu’un ramassis de conneries »
    « ah … euh … bein, d'accord, merci du renseignement … »


J’acquiesce un sourire, a mon interlocutrice inconnue. Je devais faire quoi ? La croire ? Ou l'ignoré et continuer mon livre ? Dans tout les cas je termine de lire ma ligne et finalement je pris la décision de fermé mon livre et de passer a autre chose mais a quoi ? Je regarde la jeune personne qui c'était adresser a moi pour savoir si elle ne savait pas, par ou je devais cherché pour en savoir plus …

    « Tu saurais ou je pourrais en savoir plus ? C'est pour … pour un devoir d’histoire ! »




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Mar 14 Fév - 17:24


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs

J’avouerai que sur ce coup là, j’avais l’air de me mêler de ce qui ne me regardait absolument pas. Après tout, cette jeune fille avait le droit de se documenter sur ce qu’elle souhaitait ! Mais si vraiment elle était ce que je pensais - c’est-à-dire une sorcière - je ne pouvais que l’applaudir de faire l’effort de vouloir en savoir plus sur notre histoire. Elle semblait d’ailleurs prendre ça très au sérieux, car elle avait même un cahier à côté d’elle sur lequel elle avait prit des notes. Le monde de la sorcellerie était complexe, il y avait des tas de connaissances à avoir, et il fallait savoir être prudent en utilisant la magie. Les conséquences pouvaient être terribles. J’avais moi-même été la cible d’un sortilège dont je subissais encore aujourd’hui les conséquences, alors j’étais bien placée pour le savoir. En ce qui concerne la magie, on n’est sait jamais trop.

J’avais donc fait savoir à la jeune fille qu’elle ne trouverait certainement pas grand-chose dans les livres qu’elle parcourait, car tout ce qui s’y trouvait n’était qu’un tas de bêtises. Bon, d’accord, certaines informations étaient vraies, je pouvais en attester. Mais la plupart de ces livres laissaient croire une réalité bien plus agréable qu’elle ne l’avait été. Des familles avaient réellement été déchirées, des sorciers étaient morts, des humains également… N’importe qui pouvait être accusé, pour le peu qu’une femme préfère vivre seule, ou bien qu’elle ait une attitude un peu différentes de celles des autres. « Ah … Euh … Ben, d'accord, merci du renseignement … » répondit la demoiselle avec un petit sourire.

Je restai plantée là, attendant la suite de cet échange, et la vit terminer sa ligne, avant de finalement, fermer son livre. Qu’elle me croit ou non, j’avais en tout cas suffisamment semé le doute dans son esprit pour qu’elle abandonne sa lecture. Je pouvais voir sur son visage qu’elle se demandait quoi faire maintenant.

Elle fini par lever le regard vers moi, alors que je l’observais toujours, attendant une réaction de sa part, les bras croisés sur ma poitrine. « Tu saurais où je pourrais en savoir plus ? C'est pour … pour un devoir d’histoire ! » Me demanda-t-elle. La manière dont elle avait réfléchis avant de me dire que c’était pour un devoir me laissait penser qu’elle mentait, et un léger sourire étira mes lèvres. Sans un mot, je m’approchais de sa table un peu plus, de plus en plus convaincue que j’avais affaire à une jeune sorcière. Je m’assis sur la chaise se trouvant face à la sienne, et pris l’un des livres qui s’y trouvait pour m’occuper tout en répondant finalement, une expression énigmatique sur le visage : « Peut être que tu devrais demander à quelqu’un… qui se trouvait à Salem, en 1692. ».

Sa réaction serait un indice de plus pour moi. Si je pouvais lire sur l’expression de son visage qu’elle pensait que c’était totalement impossible, je saurais qu’elle n’était pas une sorcière, car si elle en était une, même si elle ignorait probablement l’existence des vampires, elle se dirait probablement qu’il était possible de contacter quelqu’un mort durant les procès de Salem grâce à la sorcellerie. Or, elle n’en aurait pas besoin. Trouvant ce que je cherchais dans le livre que je feuilletais, je le fis pivoter en direction de la jeune femme, et lui indiquait du doigt l’un des prénoms se trouvant sur la liste des sorcières tuées à Salem. Je ne l’avais pas choisi au hasard : Violette Petrova. Moi. Heureusement pour moi, il n’y avait pas de portrait dans les livres. La photographie n’existait pas à cette époque. Levant le regard vers la jeune brune, j’ajoutais finalement : « Peut être qu'elle pourrait répondre à tes questions. » Elle allait surement me trouver étrange. Peu importait. Si jamais je m’étais trompée, je pourrais toujours effacer sa mémoire, et ce serait comme si jamais elle ne m’avait rencontrée.




Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Mer 15 Fév - 22:20


« This is Rubbish ! »

Qu'es-ce que j'avais été dire que je fessais des recherches sur les sorcières de Salem pour un devoir d'histoire moi ? C'est même pas au programme ! Et je ne pense même pas que ça le sois sinon j'aurais attendus mes cours pour en savoir un peu plus. Je passe ma main sur mon front me donnant une légère tape, j'étais idiote ? Oui mais ça c'est pas nouveau … Je regarde la jeune brune s’asseoir face a moi, prenant une grande inspiration je referme mon cahier de note face a moi et le mis sur mes genoux, je serrais fort dans mes mains la reliure du livre … pourquoi cette personne c'était intéresser a moi ? Juste parce que je me documenté sur la magie ? Ou alors … oh mon dieu ! Une chasseuse de sorcière ? Non Tabatha ne pète pas les plombs, calme toi, comment un chasseur de sorcière aurait pu retrouver ta trace ? Je regarde la fille prendre un livres qui se trouvé dans la pile de ceux que j'avais choisi pour me documenté, et elle me dit avec une expression assez énigmatique sur le visage.

    « Peut être que tu devrais demander à quelqu'un … qui se trouvait à Salem, en 1692. »
    « C'est pas que je veux pas … mais je suis pas douée au sorti... osselets ! Parce que a mon avis sachant qu'il y a un moment que les année 1692 sont passé je crois pas que quelqu'un va pouvoir m'en parler ! Ou alors on se fait une partie de ouija ? »


En ce moment j'en voulais à ma table de ouija … j'avais vus qu'on pouvait parler avec les morts ou tout autre esprits avec ça … après info ou intox ? Telle est la question ! Pis es-ce que avec cette pratiques on pouvais vraiment parlé a une sorcière qui été dans les années 1692 ? je crois pas, enfin je crois en la magie mais je crois sincèrement pas que ça marche … parce que j'ai tenter pour parlé a ma mère mais je n'avais pas eu de succès malheureusement … peut être que je ne savais pas l'utiliser après tout ! Mais je continue de gardé dans l’espoir qu'un jour je trouverais le moyen de la contacter ! Je diverge encore dans mes pensées, c'est vrais qu'elle semait une énigme en moi … que chercher t-elle avec ses question ou plutôt ses parole sous forme d’énigme ? Tabat' tu es dans le pétrin toi et ni Katniss ni Cléo ne sont la pour t'en sortir, bye bye le monde. J'étais tellement troublé que je ne vis même pus la jeune femme face a moi, ni même l'avoir vus tourné le livre face a moi pour me montré quelque chose …

    « Peut être qu'elle pourrait répondre à tes questions. »
    « Hein ? »


Je sortis de mes pensés, regardant vers le bouquin : Violette Petrova … qui es-ce ? Mais en tout cas elle pouvait répondre a mes questions … du moins la jeune fille le croyait … mais la ça devient plutôt d'ordre médicale que sorcellerie … je crois que la brune face a moi a un problème psychologique ce qui me rassure c'est que ce n'est pas une chasseuse de sorcière ! C'est bon la fin n'est pas proche ! Mais quand même ? Es- ce que je dois lui accordé le bénéfice du doute ? Peut être qu’enfaîte c'est une sorcière et qu'elle essai de me mettre sur la bonne voit ?

    « Petrova Volette ? Mais si elle est morte je ne vois pas comment lui parlé ? »




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Jeu 16 Fév - 18:36


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs

Je prenais un risque en faisant ce genre d’insinuations auprès de la jeune femme. Mais le risque était calculé. Dans le pire des cas, je n’aurais qu’à effacer sa mémoire et ce serait comme si jamais nous nous étions rencontrées. C’était aussi simple que ça. La jeune brunette semblait déstabilisée par mes propos, et c’était bien le but de la manœuvre. Mon côté légèrement manipulateur se révélait assez pratique, en fait, pour pouvoir mener les gens là où je le souhaitais. Et puis là, je ne faisait rien de mal. Je voulais seulement aider une jeune sorcière - si elle était bien ce que je pensais - à se renseigner sur ses racines. Pour l’instant, elle semblait avoir du mal à voir où je voulais en venir. Ca viendrait.

« C'est pas que je veux pas … mais je suis pas douée aux sorti... osselets ! Parce que à mon avis sachant qu'il y a un moment que les annéeq 1692 sont passées, je crois pas que quelqu'un va pouvoir m'en parler ! Ou alors on se fait une partie de ouija ? » Répondit la petite brune, lorsque je lui suggérai de demander des informations à des personnes qui s’étaient trouvées à Salem. Je ne répondis pas, mais j’étais maintenant sure qu’elle était une sorcière. Elle avait manqué d’utiliser le mot « sortilège », avant de se reprendre pour parler d’autre chose. Or, un simple humain aurait probablement parlé de sortilège ouvertement tellement l’idée de la magie lui semblait impossible : des tours de passe-passe qu’on voit dans les cirques ou les cabarets. Des trucages.

Je lui avais ensuite montré un nom sur la liste des victimes - bien évidemment pas totalement vraie, étant donné que mon nom s’y trouvait, et que pourtant, j’étais bien là. J’avais survécu, pas comme je l’aurais voulu, certes, mais je m’en étais sortie. Je lui avais donc dit que Violette Petrova pourrait peut être répondre à ses questions, ce à quoi elle répondit un « Hein ? » incrédule. De toute évidence, elle avait du mal à me suivre. Elle examiné le livre que je lui présentai avant de me dévisager - quelque chose me disait qu’elle doutait de ma santé mentale. Elle semblait réfléchir. Est-ce que je la menais en bateau ou avais simplement perdu l’esprit ?

« Petrova Volette ? Mais si elle est morte je ne vois pas comment lui parler ? » Fini-t-elle par dire, ce qui m’arracha un sourire. J’allais arriver à mes fins. A vrai dire, j’ignorai pourquoi je tenais tant à mettre cette jeune femme sur la bonne voie. Certes, les mensonges que l’on trouvait dans de nombreux livres étaient, pour moi, un outrage à la mémoire des femmes et des hommes tués durant ces soi-disant procès. M’accoudant à la table, je dis à la jeune femme, rivant mon regard dans le sien : « Et si je te disais qu’il est possible qu’elle ne soit pas morte ? Qu’elle soit quelque part… Dans le coin. » Autant tenter le tout pour le tout, non ? Je pouvais lire une lueur d’incompréhension dans le regard de la jeune femme - Tabatha, d’après ce que je pouvais lire sur la couverture du cahier qu’elle avait fermé - et ajoutai donc, avec un regard entendu, espérant me faire comprendre cette fois. « Genre… Dans cette bibliothèque ? » Si là elle ne comprenait pas, c’est qu’elle était vraiment longue à la détente ! Silencieuse, le regard toujours rivé sur mon interlocutrice, j’attendis sa réaction.





Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Jeu 16 Fév - 23:22


« This is Rubbish ! »

Bon une chose était dorénavant certaine, c'était que je ne mettrais plus jamais un pied à la bibliothèque ! J'avais déjà arrêter pour les devoirs, alors si maintenant même pour la sorcellerie je vais devoir attendre que ça me tombe sur le nez je vais pas en savoir plus sur les plantes, et j'en passe ! Fallait vraiment que je tombe sur la seule personne qui s’intéresse a moi, mais d'une façon bizarre m'interpelle en me disant que je n'apprendrais rien et me parlant sur un ton énigmatique comme ci elle cherchait a lire en moi comme sur un bouteille de coca ! Non mais vraiment, je commençais a avoir peur de la jeune personne face a moi, je ne savais rien sur elle, mais tout ce que je savais c'est qu'elle était étrange comme ci elle avait une problème psychologique. Je la regarde sans non plus la fixée d'ailleurs mon regard n'arrêter pas de fuir tellement je ne voulais pas qu'elle le remarque.
Pis alors moi, ne sachant pas a qui j'avais a faire il fallait que je manque de dire que je suis une sorcière ! Alors la si j'étais vraiment tomber sur une chasseuse de tête j'aurais été grillé sur le champ pour pas être méchante envers les sorcières mortes a Salem dans d’atroce souffrance. Intérieurement je me gronde, vraiment il faudrait que j'apprenne a être plus discrète sur la « chose » parce que si ça a coûté la vie a des sorcière en 1692 ça me coûtera certainement la vie aussi si on l'apprend. Quoi que maintenant avec toute les sectes, les grades « sociale » et tout ça, dire que je suis une sorcière reviendrais sûrement a un état psychique plutôt que diabolique, il me mettrais sûrement dans une salle capitonné avec une camisole et bon pour une cure de repos ou alors ils me croiront et je me ferrais rôtir comme le poulet que j'ai mangé a midi … rien que d'y penser j'en ai les chocotte et les poils des bras qui ce dresse.

Et puis Violette Petrova qui était-ce ? Encore un mystère de la jeune femme face a moi, son nom ne cessais de revenir dans ma tête. A la foi la personne me fessait peur mais j'avais un sentiment en moi de curiosité : je voulais en savoir plus ! Décidément je ne sais pas vraiment ce que je veux.
Je serre entre mes doigts mon cahier qui me servait aussi de grimoire personnelle ou j'avais noté quelque petit truc concernant les plantes médicinale ou utile dans des potions. Des formules que j'avais tester et qu'elle avait réussis bien sur parce que j'ai plus d’échec au compteur que de réussite … mais je commence, doucement mais sûrement a me maîtrise ! Je ne suis plus au point d'entre choqué les éléments comme avant, maintenant je déclenche pus de tempête quand je m’énerve, il ne pleut plus quand je pleure et surtout j'ai arrêter de brûler mes vêtements !
D'ailleurs certains livre que j'avais lu m'avait quand même beaucoup appris, surtout ceux sur la botanique et sur la méditation … bon rien a voir avec la magie mais au moins j'ai réussis a contrôler mon pouvoir grâce a une bonne respiration et de la méditation tout les soirs. Donc tout n'est pas que foutaise finalement non ?

    « Et si je te disais qu’il est possible qu’elle ne soit pas morte ? Qu’elle soit quelque part… Dans le coin. »


Je la regarde avec incompréhension. Violette Petrova qui été vivante dans les année 1692 ne serait pas morte ? Alors là ça ne sort plus de la sorcellerie mais du miracle, et d'ailleurs elle a intérêt a me filé ses astuces pour ne pas mourir ! Être éternelle me plairais assez … enfin si Violette Petrova était une sorcière peut être avait été elle assez puissante pour je ne sais pas, ce crée une enveloppe charnelle … ou alors elle est comme Voldmort dans Harry Potter elle bois du sang de licorne pour survivre ? Non la c'est fictif arrêtons les conneries … quoi que, avant de savoir que j'étais une sorcière, tout cet univers pour moi était aussi fictif mais bon je pense pas que Violette soit une adepte de sang de licorne …

    « Genre… Dans cette bibliothèque ? »

Genre dans cette bibliothèque ? Bon c'est certains, soit elle est folle ! Soit elle me prend pour une idiote ! Ou alors elle veux réanimé un mort ? Parce que je sais pas peut être que la bibliothèque est construite sur une ancienne fausse commune ou on été jeter les corps des sorcières ? Bwarf je n'en savais rien. Tout du moins qu'elle avait semer le doute en moi, es-ce qu'elle était elle même Violette Petrova ? Après tout c'est ce qu'elle essayé de me faire deviner non ? Mais si c'était elle, il me fallait sa crème anti-ride ! Mais pour moi ça me paraît vraiment impossible … elle pourrait être une descendante mais pas Violette Petrova ! Elle aurait plus de trois cent ou quatre cent ans maintenant c'est pas très possible !

Je balance ma tête en arrière, soupirant. Tout cela ne rimais vraiment a rien, je ne comprenais vraiment plus rien du tout quoi faire ? Je me voyais bien lui demandé : ta quel âge ? Juste pour savoir si c'est bien toi histoire que je calcule. Ou alors lui demandé : tu veux que j'appelle l’hôpital d’où tu t'es enfuis ? Parce que je suis sur que les petits bonhommes en blanc te recherche, tant fais pas je suis sur qu'il te donnerons une sucette si tu par avec eux.
Aller Tabatha, maintenant tu es sur que ce n'est pas une chasseuse de sorcière, sinon elle ne t'aurait pas envoyé vers une « autre sorcière » qui est censé être morte non ? Ou alors je suis endormis ? Oui c'est ça je dois dormir. Je me pince au niveau de la cuisse sa bouge pas, toujours la même jeune femme face a moi, bon c'est que sa doit être un mirage, je lève mon bras vers elle, et le secoue, effleurant son visage … ah non elle est réelle … je met ma tête dans mes mains et soupire : bon là je ne sais pus quoi faire, il me reste qu'une chose a faire et pour ça je veux être discrète. Je prend mon cahier et le retourne sur l'envers, j'attrape un stylo sur la table. N'en revenant toujours pas de ce que j'allais faire ! Je commence a écrire avec le cœur qui bat a cent à l'heure tellement j'avais peur de la réaction de mon interlocutrice … si elle, au contraire aller me prendre pour une folle ? Ou es une chasseuse de tête qui réussis a ses fins ? Tant pis je dois savoir la vérité ! Je lui tourne mon cahier vers elle :

Citation :
qui es-tu ?
Es-tu « Violette Petrova » ?

Je fixe mon interlocutrice, lui tendant mon stylo jusqu'à ce qu'elle le prenne. J’espère qu'elle me reponde un chose du genre : non je suis sont arrière arrière arrière arrière petite fille ou je ne sais quoi, mais je crois que si elle me dit qu'elle est Violette Petrova je par en courant.




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Ven 17 Fév - 16:24


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs

La jeune femme semblait me prendre pour une dingue, et je devais admettre que mon discours pouvais sembler totalement fou, pour quelqu’un qui ignore l’existence des vampires. Car beaucoup de sorciers ignoraient notre existence - et ce n’était pas plus mal ! Avant ma transformation, ma mère m’avait parlé de ces créatures immortelles, qui sortaient au crépuscule et s’abreuvaient de sang humain. Elle m’avait d’ailleurs conseillé d’éviter de me promener en forêt la nuit car, même si elle-même n’avait aucune preuve de l’existence des buveurs de sang, des tas de légendes que la majorité de la population prenaient pour des contes de bonne femmes étaient en réalité vraies, et nous en étions la preuve vivante : des sorcières ! Et aujourd’hui, j’étais la preuve vivante que les vampires, eux aussi, existaient. Et que contrairement à ce que m’avait dit ma mère, ils ne se promenaient pas que la nuit. Certains d’entre eux en tout cas. Je pouvais me promener en plein soleil sans que cela n’ait aucun effet sur moi grâce à une bague, qui ne me quittait jamais. Et croyez moi, on passe bien plus inaperçu quand on peut se promener à l’air libre de jour, comme de nuit !

Bien qu’elle me prenne pour une dingue, il semblait que j’ai réussi à semer le doute dans l’esprit de la jeune sorcière. Elle resta silencieuse un long moment, et j’en profitais pour écouter si personne dans le coin n’écoutait notre conversation. Je n’entendais aucun battement de cœur à proximité, autre que celui de Tabatha, nous pourrions donc terminer notre conversation tranquillement. Si quelqu’un approchait, je m’en rendrait tout de suite compte. C’était l’un des pouvoirs des vampires : tous mes sens étaient décuplés, comme ceux de n’importe quel prédateur. A votre avis, pourquoi les vampires sont-ils aussi redoutables ?

Tabatha fini par réagir, et leva un bras direction, le passant devant mon visage, allant même jusqu’à effleurer ma peau pour vérifier si j’étais réelle. Je ne pu retenir un léger rire amusé. Elle se prit la tête dans les mais et laissa échapper un soupire, avant de reprendre son cahier et de le rouvrir à une page verge. Elle écrit quelque chose dessus et je la regardais faire, un sourire grandissant sur mes lèvres tandis qu’elle traçait ses mots du bout de son stylo. Elle fit finalement pivoter son cahier dans ma direction, même si j’avais déjà pu lire ce qu’elle avait écrit à l’envers.

Citation :
qui es-tu ?
Es-tu « Violette Petrova » ?

Elle me tendit son stylo, mais je ne le pris pas. Il n’y avait personne aux alentours - apparemment la section sciences occultes ne passionnait pas les foules - il était donc inutile de discuter via de petits mots que l’on se ferait passer comme le font les jeunes en cours. Bon, Tabatha ignorait que personne ne se trouvait dans les parages, au moins, elle était prudente. Bon point pour elle. « Oui. » Répondis-je finalement, observant sa réaction avec attention. « Enfin, je l’étais… J’ai bien changé depuis, et je n’utilise plus le même nom. » Voyant le regard quelque peu inquiet sur son visage, j’ajoutai enfin : « Mais ne t’en fais pas. Je ne suis pas la pour te faire de mal ou quoi que ce soit. Et je ne suis pas dingue non plus. ». J’étais sincère. Je n’avais aucune raison de lui faire de mal. Elle n’était pas une petite chasseuse de sorcières - je me servait volontiers des chasseurs de sorciers comme casse croute ! - et donc elle ne risquait rien avec moi.






Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Sam 25 Fév - 15:44


« This is Rubbish ! »

Citation :
qui es-tu ?
Es-tu « Violette Petrova » ?

Alors que je lui tendais mon stylo, la jeune brune face a moi ne pris même pas la peine de le prendre. Peut – être trouvait elle ma question ; étrange en même temps j'étais entrain de lui demandé si elle était une personne supposé être morte. D'ailleurs même à moi je trouvais ça étrange : Comment Violette Petrova aurait elle pus survivre toute c'est année ? D'après ce que j'avais lus dans mes livres de sciences occultes et quand les livres que j'avais étudier sur les chevaliers de la table ronde, il existerais une fontaine de jouvence mais je ne pense pas que ça soit réel … enfin bon je ne dis rien parce que je pensais pas non plus que les sorciers exister et pourtant !
Enfin je me demandais quand même si elle était pas folle de ne pas prendre mon crayon, je lui tend un nouvelle foi en regardant a droite et gauche : personne mais bon les murs ne sont pas bien épais non plus, elle prenais des risques quand même ! Pour une foi que je fais ma prudente je voulais pas que quelqu'un d'autre me mette dans la brouillasse !
    « oui »

OH MON DIEU! je dois avoir devant moi une vieille sorcière ! Enfin vieille … le mot et vite dit elle paraît bien jeune. Je la regarde avec des yeux ronds comme des ballons, je suis sur qu'ils auraient pus ce désorbité les deux là ! Mais comment n'est elle pas morte ?
    « Enfin, je l’étais… J’ai bien changé depuis, et je n’utilise plus le même nom. »

c'est avec inquiétude que maintenant je la regarde. Je crois bien finalement au soucis psychologique, c'est pas les schizophrénique qui ont un double personnalité ? Je crois hein, c'est quoi le numéro de l'asile le plus proche ? Parce que je crois avoir en face de moi un cas très sévère du dédoublement de personnalité ! Encore une taré qui se crois être Mélinda Warren ! Enfin dans son cas c'est Violette Petrova … heureusement je ne suis pas encore tomber sur une doublette de moi j'aurais eu peu ! Deux comme moi IMPOSSIBLE ! Enfin je suis pas encore célèbre, sa joue aussi.
    « Mais ne t’en fais pas. Je ne suis pas la pour te faire de mal ou quoi que ce soit. Et je ne suis pas dingue non plus. »

Ma foi … elle avait l'air sincère … mais peut être qu'elle cacher bien sont jeu après tout, parce que tout me porté à croire que tout cela était un délire !
    « Admettons que tu est « violette petrova » comment je peu en être certaine ? Parce que tout me porte a croire que tu est plutôt sujette à un délire psychologique et que tu es un cas très spéciale de schizophrénique. Je veux bien de croire mais moi je suis la version féminine de Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois. Donc si tu es réellement Violette Petrova qui était une sorcière d'y à presque plus de 300 ans et d'ailleurs tu me paraît bien concerné pour cette âge ! Tu dois savoir faire de la sorcellerie ? J'attends alors, pis va pas me faire croire que t'es Harry Potter dans 5 minutes ... »





Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Lun 27 Fév - 14:09


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs

J’ignorai totalement pourquoi j’avais envie de raconter tout ça a Tabatha. Après tout, le moins de personnes connaissaient mon petit secret, le plus en sécurité j’étais à Coventry. Imaginez si Tabatha commençait à raconter mes histoires à tout le monde - qu’elle y croit ou non, il y avait forcément quelqu’un, quelque part, qui connaissait l’existence des vampires et vu ce que la croyance à l’existence des sorcières avait provoqué à Salem, imaginez ce que les gens pourraient faire si ils apprenaient que des vampires se baladent eux aussi, et ce en plein jour ? Mais voilà, cette petite sorcière me plaisait bien, allez savoir pourquoi. Elle avait l’air sincèrement intéressée par l’histoire des sorcières, et la sorcellerie en elle-même, ce qui était une très bonne chose. Le maximum elle en saurait sur la magie, le mieux elle saurait comment se protéger et gérer ses pouvoirs. Et donc, éviter de se faire repérer. Quoi qu’avec moi dans le coin, elle avait peu de soucis à se faire concernant les chasseurs de sorciers. Si ils osaient se pointer dans le coin, je me chargerai personnellement de leur cas.

Enfin, ce que je racontais à Tabatha semblait totalement dingue, je me devais de le reconnaitre. Et elle ne manqua pas de me le faire remarquer après que je lui eu confirmé que oui, j’étais bien Violette Petrova. De toute évidence, elle ignorait l’existence des vampires, sinon l’idée que quelqu’un puisse vivre aussi longtemps ne lui aurait pas semblée aussi absurde. « Admettons que tu es « Violette Petrova » comment je peu en être certaine ? Parce que tout me porte à croire que tu es plutôt sujette à un délire psychologique et que tu es un cas très spécial de schizophrénie. Je veux bien te croire mais moi je suis la version féminine de Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois. Donc si tu es réellement Violette Petrova qui était une sorcière d'y à presque plus de 300 ans et d'ailleurs tu me paraîs bien concervée pour cette âge ! Tu dois savoir faire de la sorcellerie ? J'attends alors, pis va pas me faire croire que t'es Harry Potter dans 5 minutes … »

Je ne pu retenir un léger rire. Je ne pouvais pas lui reprocher de ne pas me croire sur parole. J’aurais très bien pu être une folle - mais on est tous un peu fous, pas vrai ? Son allusion à Harry Potter me fit rire. Oh, c’était divertissant comme histoire, le problème n’était pas là. Seulement niveau magie, J.K. Rowling était un peu à côté de la plaque. Depuis quand les sorciers utilisent des baguettes magiques, et volent sur des balais ?! Mais bref, si je commençais à critiquer chaque réflexion faite sur les sorcières dans notre monde moderne, plus abracadabrante les unes que les autres, on n’est pas couchés, pas vrai ? Tabatha voulait une preuve que je pouvais bien utiliser la magie ? Très bien. Elle l’aurait. C’était même très facile, grâce à mon précieux médaillon, renfermant mes pouvoirs ainsi que ceux de ma mère et de son cercle. Sans lui, je ne pouvais plus utiliser la magie, et il m’avait fallu longtemps pour trouver le moyen de m’en servir pour accéder aux pouvoirs qu’il renfermait malgré ma nature de vampire.

Sans un mot, j’attrapais l’un des livres, totalement au hasard, qui trainait sur la table et après avoir débarrassé l’espace se trouvant entre la jeune sorcière et moi, je le posais pile entre nous deux. C’était un livre qui portait sur les plantes utilisées dans la pratique de la magie. Ne souhaitant pas m’embarrasser de rimes inutiles - la plupart du temps, je n’avais pas besoin de parler pour utiliser mes pouvoirs, j’avais appris à faire sans avec le temps - je dis simplement, d’une voix calme et distincte « Mandragore. »

Le livre s’ouvrit de lui-même et les pages se mirent à tourner d’elles mêmes, comme soulevées par une rafale de vent, et lorsqu’elles s’arrêtèrent, ce fut sur la page contenant la description et les explications sur la mandragore. « Convaincue ? Ou tu veux que je fasse voler les livres à travers la bibliothèque, fasse exploser les vitres ou je ne sais quoi historie de te convaincre ? Ça serait un peu moins discret, mais c‘est toi qui voit hein. » Demandai-je à Tabatha en haussant un sourcil interrogateur. Ça n’expliquait pas comment je pouvais toujours être en vie, mais ça lui prouverai au moins que je ne mentais pas en prétendant ^^être une sorcière - pas complètement en tout cas.





Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Sam 3 Mar - 15:09


« This is Rubbish ! »

Je ne connaissais pas l’existence des vampires dans notre monde réel, c'est donc pour cela que je ne soupçonné pas la supposé Violette Petrova d'en être une. A vrais dire, déjà les sorciers cela avait été très difficile à avaler … oh quoi que moi j'ai trouver ça vite pas mal enfaîte ! Je me voyais déjà comme Harry Potter a voler sur un balais magique et me faire courir au cul par un dragon enragé ! A faire des potions magique avec le professeur Rogue … mais non on ma pas envoyé dans une école de sorciers ! Quel veinard ce Harry Potter, il lui arrive des trucs cool et pas a moi.
Enfin tout ça pour dire que moi et les vampires : jamais vus ! Bon à par mon pote Dracula à la télévision, mais mise a par lui personne. D'ailleurs avait il vraiment existé ? J'aimerais pas, parce qu'il me fou les boules celui là ! Attention Dracula débarque à Coventry et bein Tabatha dégage de Coventry le jour ou ça arrive ! Pas que je suis une trouillarde mais si le rois des ténèbres déboule, je cours ! Et je parles et je parles tout cela pour dire que je ne connaissais pas l'xistance des vampires alors voir ''Violette Petrova'' face a moi avec aucune ride ne me laissais pas supposé que c’était une buveuse de sang mais une détraqué mentale !
Pourtant avec tout les livres sur le surnaturelle je n'ai jamais prêter attention au mythes des vampires, a croire que mes pouvoirs et la richesse de mes ancêtres d’intéresser beaucoup plus que les monstres à canines aiguisé. D'ailleurs j'avais même fais la reconstitution de mon arbre généalogique, mais mise à par ma mère je ne savais pas depuis combien de temps remonté notre magie … et pis grand mère est morte il y a longtemps maintenant dans un incendie, je n'en saurais pas plus … pis internet va pas me dire ''Edwing bla bla est une sorcière !'' c'est pas encore un internet des sorciers. Et il y a pas un page jaune spéciale non plus ! HAHA ! Je m'imaginais bien chercher des sorciers dans un bottin spécial être magique ! Peut être que j'aurais trouvé l'adresse d'un nymphe !
Et j'étais partie dans mes pensées les plus délirantes que j'en avais presque oublier Violette Petrova devant moi, en même temps mon histoire de bottin magique est plus important ! Non mais oh !

Bon finis les délires Tabi reprend un peu ton sérieux parce que vraiment là a la vitesse ou tu vas tu vas inventé un téléphone baguette magique. Je te connais comme ci je t'avais fais et quand tu deviens débile on ne t'arrête plus ! Mais plus du tout !
Tant bien que les histoires que me raconté la soit disant sorcière de plus de 300 ans me paraissait plus du fictif que de la réalité ! A moins d'avoir bus toute la fontaine de jouvence du roi Arthur ou alors elle essai de savoir si je suis une sorcière pour me zigouillé ! Ummh la malade mentale a finalement plus d'un tour dans son sac ! Je vais gardé un œil sur elle ! Si elle n'est pas capable de me prouvé qu'elle une vrais sorcière je lui ferrais voir de qu'elle voix je me chauffe ! Enfin pas trop parce que je suis pas douée enfaîte … je partirais sa sera déjà pas mal … Violette Petrova ne pus retenir un léger rire quand je lui ai parler d'Harry Potter. J'attendais le moyen d'elle allait employer pour me prouver ses dons de sorcellerie ! Après tout je veux des preuve plutôt que de croire sur parole ! Je ne fais pas me jeter dans la gueule du loup sinon j'entendais déjà la voix de Katniss : tu vois que tu m'écoute pas, tu n'a pas été discrète bein maintenant tes morte et c'est ta faute ! Ah oui parce que je l'entends mais si l'autre folle devant moi et une tueuse ma assassiné je serais enterré parce que j'ai pas encore le pouvoir d'être éternelle. Et j'aimerais pas ! Qu'es ce que je me ferrais chier !

Sans un mot elle attrapa un des livres qui traînaient sur ma table et elle les déposa face a nous, c'était une livre sur les plante magique. J'étudiais beaucoup les plantes, aller savoir pourquoi c’était quelque chose qui me plaisais énormément, c’était un peu comme la cuisine on mélange on coup, on aromatise et opla on a une potion ou un gâteau !
    « Mandragore. »

Dit telle d'une voix clair et après ses mots tout le livres ce mirent à s'ouvrirent et les pages a tourner toutes seules ! OH MON DIEU C'EST MAGIQUE ! Finalement elle est peut être pas si détraquée que ça … ou alors elle est douée en illusion ! J'avale avec difficulté ma salive et fixe les livres avec des yeux ronds.
    « Convaincue ? Ou tu veux que je fasse voler les livres à travers la bibliothèque, fasse exploser les vitres ou je ne sais quoi historie de te convaincre ? Ça serait un peu moins discret, mais c‘est toi qui voit hein. »
    « convaincue … »

dis-je à vois basse … c'était vraiment une sorcière alors ! Mais comment était elle encore en vie ? Comment avait elle échapper au massacre de Salem ? Encore trop de question sans réponse que j'aimerais bien ressoudre ! Tout cela me donner un mal de tête incroyable je pris le temps de fermer mes yeux trente seconde et mit ma tête entre mes mains en soufflant un grand coup.
    « mais comment peut tu être encore en vie ? Tu n'as même pas une ride ! La fontaine de jouvence elle existe ? RHA JE COMPRENDS RIEN ! »





Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Dim 4 Mar - 20:35


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs

Utiliser mes pouvoirs en plein milieu de la bibliothèque n’était pas ce qu’il y avait de plus intelligent à faire, je le savais bien. Et si j’avais vu la jeune sorcière assise face à moi le faire, j’aurais été la première à le lui faire remarquer. Sauf que j’avais l’avantage d’avoir une très bonne ouïe, et donc d’être capable d’entendre n’importe qui qui se rapprocherait de l’emplacement où se trouvait notre table. Or, le rayon sciences occultes ne passionne pas les foules. La preuve, nous n’étions que deux dans le coin. J’étais donc sure et certaine que personne ne m’avait vue ouvrir ce livre de botanique un peu particulier en prononçant simplement le nom d’une plante. Si ça avait été le cas, j’aurais fais ce qu’il faut pour que la personne en question oublie ce qu’elle avait vu. Ca n’aurait pas été très compliqué à faire. Après avoir fixé le livre ouvert entre nous pendant un instant, elle fini par reprendre la parole pour répondre à ma question : « Convaincue … » murmura-t-elle. Peut être cesserait de me prendre pour une folle maintenant. Enfin, en tout cas, elle me croirait quand je lui affirmais être une sorcière. Quand à prouver que j’étais bien Violette Petrova… C’était plus compliqué.

Je la regardais en silence, souffler un bon coup en se prenant la tête dans les mains. Quelque chose me disait qu’elle était une novice concernant la magie. Elle avait encore beaucoup de choses à apprendre. « Mais comment peux-tu être encore en vie ? Tu n'as même pas une ride ! La fontaine de jouvence elle existe ? RHA JE COMPRENDS RIEN ! » Me dit-elle finalement, reprenant la parole. C’est la que la partie compliquée commençait. En effet, il m’aurait été difficile de lui prouver qui j’étais, même en lui disant que j’étais à présent un vampire. Et lui prouver que j’étais un vampire risquait légèrement de l’effrayer. Je ne répondit donc pas immédiatement, réfléchissant à quel angle adopter avec la jeune sorcière. L’honnêteté ? Effacer sa mémoire et m’en aller afin qu’elle oublie avoir fait ma rencontre ? Ou bien tenter de la guider vers la vérité. Peut être cela lui permettrait d’accepter la vérité plus facilement, de moins l’effrayer. Je n’avais pas vraiment réfléchis à cette partie de la conversation en adressant la parole à Tabatha. C’était venu spontanément, j’ignorais moi-même pourquoi j’avais décidé de venir lui parler.

Je soupirai légèrement. Comme quoi, j’aurais peut être du réfléchir avant de venir lui parler. Je savais pourtant bien que je devais être prudente si je voulais passer inaperçue à Coventry. Je fini par décider de la mener doucement vers la vérité, sans trop en dire cependant. J’aurais toujours moyen de reculer et lui faire oublier toute cette conversation si vraiment cela s’avérait nécessaire. « Crois tu vraiment que les sorciers sont les seules créatures surnaturelles a se balader au milieu des humains ? » Demandai-je, sérieuse. Loup garous, vampires, sorciers… Il était aisé de se mêler aux humains quand on avait une apparence humaine. En tout cas la plupart du temps. Les vampires n’avaient leur apparence inhumaine que lorsqu’ils le souhaitaient, ou bien lorsque l’appel du sang se faisait trop fort par exemple, et les loup garous ne se transformaient qu’à la pleine lune. Mais ces deux espèces étaient des prédateurs. Dangereux. « J’ignore si la fontaine de Jouvence existe, mais je peux t’assurer qu’il n’y en a pas besoin pour être immortelle. Et que l’être est bien loin d’être un cadeau. » Ajoutai-je finalement. Je n’avais pas demandé à devenir ce que j’étais aujourd’hui. J’avais même, au début, décidé de me laisser mourir. Ne pas boire de sang, et laisser la mort m’emporter comme elle aurait du le faire après qu’un soldat m’ait agressée. Mais j’avais entendu ma mère et avait voulu lui porter secours. Et l’envie de vengeance l’avait emporté sur ma raison, me poussant à goûter mes premières gouttes de sang. Je devais depuis vivre en paria, ne pouvant jamais rester au même endroit très longtemps, avait du abandonner ma fille pour qui j’aurais pu devenir un danger… Être immortelle était loin d’être un plaisir pour moi.





Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Ven 16 Mar - 12:16


« This is Rubbish ! »

Je ne connaissais pas énormément de chose au reste du monde surnaturel. Bon après je connaissais les légendes urbaine tel que Draculas mais bon un vampire ça vit la nuit et en plus de ça en Transylvanie donc j'avais pas de crainte a me faire, quoi que depuis toute petite je suis sur qu'il y en a un dans mon dressing alors vous imaginez que j'ai une sachet de gousse d'ails dans le fond de mon placard et une croix en argent alors que je ne suis pas croyante. Vous voyez un peu ou va ma débilité ? Très loin hein ?
En tout cas je ne pouvais pas dire que Violette Petrova était une disciple de Draculas roi des Vampire puisqu'elle avait fait de la sorcellerie or a ce que je sache il n'y a que les sorciers qui en sont capable ! Du moins de ce que j'ai pu en lire sur les livres sur les sorciers parce que le reste du monde surnaturel ne m’intéressait pas vraiment encore pour le moment, je n'en savais pas encore assez sur mes « racines » pour me compliqué encore un peu plus avec tout ça.
La jeune femme ou plutôt vieille femme mais jeune se mise a soupiré légèrement pourquoi soupirait elle ? Je suis si idiote que ça ? En même temps si elle a plus de trois cent ans elle en savait bien plus que moi qui suis sorcière depuis quelques mois et encore je m'y intéresser vraiment que depuis quelque semaine parce que avant c’était plus un jeu pour moi qu'une réalité !
    « Crois tu vraiment que les sorciers sont les seules créatures surnaturelles a se balader au milieu des humain? »

Elle me demandait cela si sérieusement, mais moi qu'es ce que j'en savais ? Je ne connaissais que quelque personne de mon entourage qui été sorciers et jamais je ne leurs avaient demandé si on été les seuls ! Après je sais qu'en Irlande d'après les légendes il y a la grande Bancheer qui est une sorcière, après des elfes, des nymphes, des leprechauns bon après ? Sa reste que des légendes j'ai jamais vus de petit gugus habiller en vert moi ! Et pis après dans Harry Potter il y a Rémus Lupin qui est loup Garou, il y a des SUPER MEGA ENORME araignée qui foute les boule, des orges, des gobelins mais après tout ça c'est dans Harry Potter, ah a aussi dans Twilight, il y a plein de vampire dans ce truc là aussi ! Ouais bon aller admettons qu'il y ait des autre êtres que les sorciers, et je devais faire quoi ? Mettre mon uniforme de super girl et tous les éliminés comme les monster munch ? Ou alors rester dans l'ignorance ?
    « J'en sais strictement rien moi, je suis une « chose » que depuis pas longtemps …  »

Oui j'étais une « chose » je ne voulais pas hurler haut et fort que j'étais une sorcière, parce que la seule chose dont j'étais sur qu'il y avait encore c'était des chasseurs ! Oui ça il n'y avait pas de doute si il y a trois cent ans les chasseurs était présent c'est pas maintenant qu'il n'y en aurait plus. Ça serais trop beau pour être vrais non ?
    « J’ignore si la fontaine de Jouvence existe, mais je peux t’assurer qu’il n’y en a pas besoin pour être immortelle. Et que l’être est bien loin d’être un cadeau. »

Pas besoin d'avoir la fontaine de Jouvence pour être immortelle ? Ou alors le Botox et le Coma suffisent au sorciers de rester en vie moulte année ou alors je comprend rien … ou alors !
    « T'es une genre de « chose » qui bouffe le cervelle des « choses » jeunes pour rester envie ? Genre canibale ? Non parce que personnellement je trouve ton corps encore bien jeune alors si tu pouvais me laisser tranquille tu vois ça m'arrangerais un peu... »

Tabi t'es un peu con quand tu t'y met et arrête de regarder Jennifer Body's avec Claes ça te monte vraiment trop a la tête.




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Sam 7 Avr - 16:16


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs
Plus le temps passait plus je me demandais pourquoi je menais Tabatha sur la piste des vampires. C’est vrai, j’aurais tout à fait pu me faire passer pour une simple sorcière, comme je le faisais le plus souvent, et voilà le travail. Mais non, j’étais partie à lui dire que j’étais Violette Petrova, une sorcière tuée à Salem, et que les sorciers c’étaient pas les seules « créatures surnaturelles » à sa balader au milieu des humains. C’était un fait, et elle aurait probablement fini par l’apprendre elle-même. Mais quand même. De la à commencer à lui dire que j’étais un vampire, même si je n’avais encore rien dit de très précis sur le sujet…

C’était probablement le fait que je l’ai vue se renseigner sur les sorcières de Salem. Ca devrait être ça. Elle s’intéressait, contrairement à de nombreux sorciers et sorcières, à l’histoire de la sorcellerie. Beaucoup ne se donnaient pas cette peine et se contentaient d’apprendre différents sorts et de s’amuser avec leurs pouvoirs. Mais savoir que par le passé, les sorciers avaient été chassés car on craignait leurs pouvoirs pouvait faire comprendre à cette jeune sorcière que peut être aujourd’hui encore, des gens haïssaient la magie au point de vouloir l’exterminer et qu’il fallait donc être prudent.

Quelque chose me disait donc que je pouvais lui faire relativement confiance, sans vraiment savoir quoi. C’est vrai, elle n’était qu’une jeune sorcière, probablement inexpérimentée. Mais au moins, elle était intéressée par autre chose que posséder des pouvoirs plus puissants que les autres et être toute puissante. Un peu comme moi à son âge, bien que ayant toujours eu connaissance de mes pouvoirs avant même que ceux-ci se développent, j’en savais déjà pas mal sur la magie avant même d’être à même de l’utiliser. « J'en sais strictement rien moi, je suis une « chose » que depuis pas longtemps … » La jeune sorcière avait l’intelligence d’être prudente. C’était bien. Contrairement à moi elle n’avait aucun moyen que personne n’était assez prêt pour entendre notre conversation. Mais elle avait confirmé ce que je pensais : elle n’était pas une sorcière depuis très longtemps. Enfin, elle l’était depuis toujours, mais elle l’ignorait auparavant. Car on ne devient pas sorcière, on l’est ou on ne l’est pas. C’est aussi simple que ça.

Tabatha sembla réfléchir quelques instant quand je lui ait dit que je ne savais même pas si la Fontaine de Jouvence existait. On se serait crus dans Pirates des Caraïbes. Enfin, si les vampires, les sorciers et les loup garous existaient, pourquoi ne serait-ce pas le cas des autres légendes, après tout ? Il serait égoïste de croire que nous étions les seules légendes à ne pas être de simples légendes. Alors pourquoi pas après tout ? Ces légendes sont bien parties de quelque part, non ? Tabatha ne tarda cependant pas à reprendre la parole, et ce toujours en language comment dire… Codé ? Oui, car elle continuait à tout qualifier de « chose ». Ce qui pouvait porter un peu à confusion. Mais je n’eu pas trop de mal à comprendre où elle voulait en venir, lorsqu’elle me décrit l’alimentation de la « chose » en question.

« T'es une genre de « chose » qui bouffe le cervelle des « choses » jeunes pour rester envie ? Genre cannibale ? Non parce que personnellement je trouve ton corps encore bien jeune alors si tu pouvais me laisser tranquille tu vois ça m'arrangerais un peu... » Je ne pus m’empêcher d’éclater de rire à sa réponse. Un zombie ? Euh, aux dernières nouvelles non. Et les cervelles ce n’était pas mon truc, qu’elles soient d’humain ou de quoi que ce soit d’autre. Du moment que la mienne était toujours là, je n’avais pas besoin d’autre cervelle. Une seule, c’était amplement suffisant. En voilà une qui devait ralentir sur les films d’horreur… « Je suis pas ce genre de « chose » là. Et c’est vraiment dégoutant. » répondis-je en grimaçant. De la cervelle. Eurk. Vraiment. On pouvait trouver le sang dégoutant mais alors pour moi la cervelle c’était bien pire. Surtout que même si un vampire attaquait une personne pour se nourrir, cette personne pouvait en sortir vivante. Mais sans cervelle, ça risque d’être plus compliqué. « J’ai pas besoin de tuer qui que ce soit, et je ne m’en prendrais pas à toi de toute façon. Je n’ai pas pour habitude de m’en prendre aux personnes… Comme toi. En fait, je m’en prend davantage aux personnes qui chassent les gens comme toi. Le genre de personne qui s‘en est prit aux sorcières de Salem en 1692. » Dis-je, baissant légèrement le ton sur la fin de ma phrase. Personne n’était dans le coin, mais ce n’était pas une raison pour crier sur les toits que je chassais les chasseurs de sorciers, que Tabatha était une sorcière, que j’en avais été une et que j’étais maintenant une « chose » que la jeune sorcière n’avait pas encore réussi à définir.





Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Sam 14 Avr - 14:13


« This is Rubbish ! »

Mon interlocutrice face a moi ne pus s'empêcher d'éclater de rire sous ma réponse. C'est vrais que ce que j'avais dis n’était pas bien intelligente, j’étais plutôt entrain d'imaginer un remake de the walking dead mélanger a je ne sais quel film dégueulasse que Claes regardait donc autant dire que tout cela n'est pas vraiment sérieux limite très ridicule … Mais bon après tout je ne savais pas vraiment ce qu'elle était et puisqu'elle affirmait être une sorcière du temps de Salem, bah elle est très bien conserver parce que a ce que je sache, les sorciers ne sont pas immortel … immortel ! Mais oui il y a des êtres qui sont de jeunesses éternelles … mais c'est impossible c'est que des légende urbaines. Quoi que ut est possible, après tout je suis une sorcière ...
    « Je suis pas ce genre de « chose » là. Et c’est vraiment dégoûtant. »
    « Navrés d'avoir blesser votre sensibilité, j'ai un frère passionné des films dégueulasses »

Dis-je tandis que dans mon esprit tout était confus, je recherchais le vrais du faux concernant la piste que j'avais par rapport a l’état bien conservé de la fameuse sorcière de Salem, d'ailleurs elle ne m'a pas dit son nom ! Mise a par qu'elle s’appelait Violette Petrova, mais a mon avis elle avait du changer depuis tout ce temps, sinon elle ne serait plus de ce monde si elle été encore répertorié depuis plus de trois-cent ans !

Je la regarde tentant de décimé un indice, une canine qui ressort ou je ne sais quoi, d'ailleurs dommage que j'ai pas d'ails et de crucifix sur moi j'aurais été fixer tout de suite ! Bah quoi ? C'est vrais non ? Draculas n'aimait pas l’ail et tout ça … mais attendez ! Qu'es ce qu'elle fou dehors si c'est ce que je crois qu'elle est ? Un vampire ne supporte pas la lumière du jour et aujourd'hui il fait beau et plein de soleil donc encore une foi mon idée ne s'avère pas glorieuse … décidément je vais vraiment par croire qu'elle se fout de ma gueule pour me piéger et ensuite m'éléminer.
    « « J’ai pas besoin de tuer qui que ce soit, et je ne m’en prendrais pas à toi de toute façon. Je n’ai pas pour habitude de m’en prendre aux personnes… Comme toi. En fait, je m’en prend davantage aux personnes qui chassent les gens comme toi. Le genre de personne qui s‘en est prit aux sorcières de Salem en 1692. »
    « Oui mais ça me dit pas ce que tu es, qui tu es maintenant parce que je doutes que tu ai la même identité et surtout je veux savoir ce que tu veux ! Alors maintenant je demande des réponses ! »

Bizarrement mon ton a moi été rester le même, je n'avais pas pris la peine de baisser un minimum. A quoi bon ? Il y avait jamais personne dans se rayons de bouquin alors je vois pas pourquoi je me retiendrais de parler fort. Mais bon passons quand même au chose sérieuse, je voulais vraiment savoir pourquoi elle été rester en vie depuis out ce temps ? Ce qu'elle me voulait et qu'elle été sa nouvelle identités ?
Trop de mystère autour d'une personne et j’étais seule face a elle.
    « Réponds a mes questions si tu veux biens. Tout d'abords qu'elle est ton prénom ? D'où viens tu ? Qu'es-ce que tu me veux ? Et surtout comment tu as su que je suis … enfin voilà !? Et pourquoi moi ? »

Et puis je me tais un instant, n’osant pas demander l'impensable sur sa nature … si elle avait été sorcière à Salem, il ne restait pas énormément d'hypothèse pour le fais qu'elle soit jeune encore maintenant … donc soit elle été une très grande sorcière et qu'elle avait acquis beaucoup de force qui lui permettait l'immortalité … ou alors ...
    « est tu une … »

Je fis une tête assez étrange mes index plier de façon a crée des canines devant ma bouche en poussant de drôle de bruit genre grognement, et je mime une scène, penchant le cou d'une personne avant de croquer a pleine canine. J'étais un peu discret quand même … mais j’espérais qu'elle me comprenne sans que je prononce le mot.




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 1228
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 11/02/2012
age : 26

bind the circle
situation: veuf(ve)
avec: Beau K. Mickaelson
avatar
Thaïs V. Roosevelt
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Dim 15 Avr - 16:39


« This is Rubbish »
Tabatha & Thaïs
Je devais vraiment arrêter de rire comme ça. Franchement, le jeune sorcière allait me prendre pour une dingue, réellement. Ou alors croire que je me moquais d’elle. Mais bon, me demander si mon régime alimentaire consistait de cervelles humaines… Je n’avais pas pu m’en empêcher, ça avait été plus fort que moi. J’étais peut être un vampire, mais je n’étais pas cannibale, il ne faut pas exagérer. La pauvre Tabatha, je riait à ses remarquer alors qu’elle essayait juste de deviner à qui - ou plutôt à quoi - elle avait affaire. Le pire, c’est que ce fut elle qui s’excusa, ayant peur d’avoir « blessée ma sensibilité ». Si elle savait, ma sensibilité en avait vu d’autres, et des bien pires que ça ! Je ne pris même pas la peine d’y répondre, car ces excuses n’avaient pas lieu d’être. Je n’étais pas blessée parce qu’elle avait dit. Elle cherchait des réponses, et elle en avait parfaitement le droit. Pourquoi devrais-je m’en offenser ?

Tabatha m’observa un moment, semblant réfléchir, avant de reprendre la parole : « Oui mais ça me dit pas ce que tu es, qui tu es maintenant parce que je doutes que tu ai la même identité et surtout je veux savoir ce que tu veux ! Alors maintenant je demande des réponses ! » Ah. On entrait dans le vif du sujet. La jeune sorcière, qui avait semblé méfiante jusqu’alors commençait à reprendre les choses en main. Enfin, elle essayait en tout cas. Et elle avait bien le droit de se poser des questions sur moi, même si je ne répondrais qu’à celles auxquelles j’ai envie de répondre. Mais bon, je ne pouvais pas l’empêcher de poser ses questions, surtout pas après être intervenue comme ça alors qu’elle était assise là tranquillement en train de lire. « Je t’écoute. » Répondis-je, attendant ses questions.

Elle ne prenait même plus la peine de baisser le ton comme elle l’avait fait jusqu’à là, ayant probablement réalisé que la section Sciences occultes n’étant pas très fréquentée, nous étions à l’abri des oreilles indiscrètes. « Réponds a mes questions si tu veux biens. Tout d'abords quel est ton prénom ? D'où viens tu ? Qu'es-ce que tu me veux ? Et surtout comment tu as su que je suis … enfin voilà !? Et pourquoi moi ? » Me demanda-t-elle. Je ne répondis pas immédiatement. Pas que ses questions présentent une quelconque difficulté, mais parce que je sentais qu’une autre question lui brûlait les lèvres. Peut être la plus importante, d’ailleurs : qu’est-ce que j’étais ? Les sorciers ne sont aucunement immortels, et pourtant, après plus de trois siècles, j’étais encore vivante, et avait toujours l’apparence d’une jeune femme de 19 ans. Comme je m’y attendais, la jeune sorcière reprit la parole, avec une ultime question. « es-tu une… » Commença-t-elle. Je n’eu pas droit à la fin de sa question, peut être voulait-elle éviter que quelqu’un ne nous entende, ou peut être trouvait-elle ses pensées tellement ridicules qu’elle n’osait pas les énoncer à haute voix. Sa petite imitation ne pouvait cependant laisser aucun doute sur le mot qu’elle avait tu : ses index repliés auprès de sa bouche pour représenter les canines étaient déjà bien assez, mais elle ajouta à ça de drôles de grognement, et essaya de mimer ce qui était probablement un vampire attaquant un humain, plongeant ses crocs acérés dans le cou de sa victime.

Je me retins de rire devant cette scène. Même si la voir ainsi était assez drôle, je me doutais qu’elle n’avait pas fait ça pour amuser la galerie. En tout cas, elle était plus intelligente que ses réflexions sur les zombies n’auraient pu le laisser paraitre - quoi que la situation n’était pas idéale pour juger de l’intelligence de quelqu’un, j’avais du moi-même passer pour une fille dérangée, à prétendre être l’une des sorcières tuées à Salem - car ses questions étaient tout à fait pertinentes et bien choisies. Je décidais de répondre à ses questions, essayant de ne rien oublier en route, car rien dans ce qu’elle m’avait demandé n’était trop indiscret pour que je décide de ne pas y répondre. Par réflexe, je tendis l’oreille afin de vérifier qu’il n’y avait personne dans les parages, et pris finalement la parole.

« Aujourd’hui, je me fais appeler Thaïs Roosevelt. Mais je m’appelais bien Violette Petrova. Enfin, Violette Mikaelson, étant donné que j’étais mariée en 1692. Bien sur, ceux qui ont écrit ce bouquin ne se sont pas souciés de chercher si leurs informations étaient exactes ou non. » Commençai-je, regardant attentivement la jeune sorcière afin de voir ses réactions. « Je viens de Salem, je suis née là bas et y ait grandi. Mais depuis, j’ai beaucoup voyagé. Et oui, je suis un vampire. Mais comme je te l’ai dis, je n’ai pas pour habitude de m’en prendre à qui que ce soit… Hormis ceux qui nous chassent. » Ajoutai-je, marquant une pause afin de lui laisser le temps d’assimiler tout ce que je lui racontais. « Quand à savoir pourquoi toi… Je n’en ai pas la moindre idée. Je suppose que c’est le fait que tu était en train de lire des choses sur les procès de Salem. A l’inverse de beaucoup de sorciers, tu t’intéresse à notre histoire, et pas seulement à comment être plus puissant ou d’autres choses de ce genre. C’est aussi ça qui m’a fait deviner que tu étais une sorcière. Qui d’autre qu’une sorcière passerait ses après midi dans la section sciences occultes ? Enfin, il y a ça, et mon collier. Expliquai-je ensuite, avant de glisser mes mains sous mes cheveux pour en détacher le fermoir. C’était un collier ancien, plus vieux que moi. Il avait appartenu à ma mère, et j’y tenais comme à la prunelle de mes yeux, pour cette raison et le fait qu’il renfermait beaucoup de pouvoirs. Le saisissant par la chaine, je le tendis vers Tabatha afin qu’elle ait tout le loisir de l’observer.




Thais V. Roosevelt
« Passion. It lies in all of us, sleeping, waiting & though unwanted, it will stir, open its jaws & howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all & we obey. It'is the joy of love, the clarity of hatred & the ecstasy of grief. It hurts sometimes more than we can bear. If we could live without passion maybe we'd know some kind of peace but we would be hollow. Empty rooms shuttered & dank. Without passion we'd be truly dead »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha Lun 7 Mai - 11:49


« This is Rubbish ! »

C'est vrais qu'il faut l'avouer que je ne suis pas une fille très réfléchie sur le moment. Pourtant sur le long terme il s'avère que je peu être très intelligente voir même beaucoup plus que la classe moyenne des gens de mon âges, ce qu'il me faut juste c'est du temps pour me mettre en marche parce que moi je suis pas comme une voiture je démarre pas au quart de tour, il faut plutôt me comparé a un diesel ; il me faut du temps pour mettre en marche le muscle qui me sert de cerveaux.
Pis alors en ce qui concerner le monde surnaturelle je n'étais pas du tout une experte du tout. La preuve sinon je ne serais pas là entrain de lire multiples livres sur la sorcellerie, la botanique ou même les légende urbaines. Et aussi je n'aurais sûrement pas insulter la jeune femme face a moi de mangeuse de cervelle … d'ailleurs avouer que cette demande été quelque peu farfelue … même très étrange, je me serais certainement sentis offenser qu'on me demande si je bouffe de la cervelle pour rester jeune est belle. Elle riait face a moi, en tout cas c'est un point positif c'est qu'elle était pas offenser, donc j'avais pas a craindre pour mon postérieure , ou alors elle rie jaune mais ça ce voit pas énormément. En tout cas par politesse que mon père et quelque peu ma mère m'ont instauré, je m'excuse au cas ou je l'aurais de quelque peu vexée ou blessée ou tout autre.

Le l'observe, l'examinant bien sous toute les coutures. Je commençais avoir de vague idées sur son douteux secrets, j'avais déjà vus quelque petit informations sur des livres, mais pas vraiment des choses concluantes … Souvent tout ce passe en Italie, et il s'agit des vampires. Mais or tout ce que j'ai lu dans les livres ce montre plausible pour « l'immortalité » mais sa arrive quand même a me mettre dans le doute car j'avais lu qu'ils ne pouvais sortir que la nuit. Or a moins que je sois encore plus déréglée psychologiquement on est en pleine journée et le soleil est radieux !
Continuant de l'observer pendant quelques minutes sans ne rien dire, a vrais dire j'étais en grande conversation avec mon fort intérieure jusqu'à que je décide de prendre les choses en mains, méfiantes jusqu'à présent je claque le point sur la table et il été a mon tour de comprendre ce qu'il se passe. Je pris la parole, et je réclame mon du ; des réponses !
On allait enfin entré dans le vif du sujet, on allait pas continuer a tourner autour du pot comme ça, parce que sinon notre conversation ne sert que vraiment a ce regarder dans le blanc des yeux et c’était pas ça qui m'en dirais plus sur elle.

Je lui demandais toute genre de choses, comme ça nouvelle identité ; oui parce que vraiment je doutais qu'elle avait gardé la même sachant qu'elle été censée être morte depuis un moment déjà. Ensuite d’où elle venait, bon un peu une question a deux balles mais bon on sait jamais peut être que je trouverais des indices la dedans.
Ce qu'elle me veux, c'est évident que je veuille savoir non ? Et ensuite comment elle a su ce que je suis ; une sorcière. Je veux dire c'est pas tatouer sur mon front, les seul tatouage que j'ai c'est au flan et a la nuque et j'ai pas encore osé le « je suis une sorcière » sur le front, d'une parce que je trouve pas ça super discret mais en plus bah imaginer les soucis que j'aurais ! On m'enverrais tout droit a l'asile !
Et pis venant a ma dernière question, j’eus peu de l'énoncer … pourquoi ? Et si jamais je me tromper ? Ou alors qu'on nous espionné ? Ou ne je sais quoi ? Je pris juste l'initiative de mimer la chose … vraiment je suis pas très nette comme fille moi, je devrais plutôt travailler dans une cirque plutôt que continuer mes études, je serais plus douée !
Je la voyais bien ce retenir de rire face a moi … décidément je pensais de plus en plus qu'elle me prenais pour une abrutie finis ou je sais pas quoi … mais bon tant pis au moins j'étais sur que nous étions venue au faite
    « Aujourd’hui, je me fais appeler Thaïs Roosevelt. Mais je m’appelais bien Violette Petrova. Enfin, Violette Mikaelson, étant donné que j’étais mariée en 1692. Bien sur, ceux qui ont écrit ce bouquin ne se sont pas souciés de chercher si leurs informations étaient exactes ou non. » Commença-t-elle alors qu'elle me regarder avec intensité « Je viens de Salem, je suis née là bas et y ait grandi. Mais depuis, j’ai beaucoup voyagé. Et oui, je suis un vampire. Mais comme je te l’ai dis, je n’ai pas pour habitude de m’en prendre à qui que ce soit… Hormis ceux qui nous chassent. » Sa y est elle l'avait dit ! Elle avait dit ce que j'avais peur d'entendre, qu'elle été un être immortelle, mais comment ? Comment survivait elle en journée ? « Quand à savoir pourquoi toi… Je n’en ai pas la moindre idée. Je suppose que c’est le fait que tu était en train de lire des choses sur les procès de Salem. A l’inverse de beaucoup de sorciers, tu t’intéresse à notre histoire, et pas seulement à comment être plus puissant ou d’autres choses de ce genre. C’est aussi ça qui m’a fait deviner que tu étais une sorcière. Qui d’autre qu’une sorcière passerait ses après midi dans la section sciences occultes ? Enfin, il y a ça, et mon collier. »

Et voilà que tout été clair a présent, je savais plus ou moins tout ce que j'avais à savoir sur la jeune femme a qui maintenant je peu donner une identité exacte ; Thaïs. J'étais quelque peu sonner par toute les informations qu'elle m'avait mis sous le nez, et je ne savais plus quoi penser tandis qu'elle avait détacher un collier qui orné son coup ; une pièce magnifique. Mes yeux c'était perdus sur le médaillons allant de gauche a droite devant moi j'étais comme hypnotisé par son mouvement, tout en pensant, cherchant ce qu'il pouvait bien renfermer. Sûrement quelque chose de puissant, quelque chose qui peu lui permettre de survivre à la lueur du jour.
Je secoue ma tête en reprenant mes esprit. Je détache mon regard du médaillons pour le posé sur elle ; Si son médaillons été ce que je pensais, il devait quand même être côtoyer de tous non ? J'en avais pas entendus parlé dans mes livres, a vrais dire je n’avais que des suppositions sur ce que je pensais qu'il renfermer sa ce trouve je me met tout simplement le doigts dans l’œil et il est juste une valeur sentimental sur son époque. Mais je pense qu'il n'est plus l'heure d'être muette mais de parler …
    « L'intérêt d'un journaliste n'est pas vraiment de rechercher au plus exacte prêt du moins je suppose à l'édition du livres. Il cherchait plutôt a faire découvrir à la jeunesse ce qu'il c'est passé a ce moment là et non a donné des sources exactes. »

J'avais commencer faiblement, en reprenant par rapport au information erronés qu'étaient donné dans l'ouvrage. Bon ce n'était pas important mais grâce a cela j'en savais plus sur elle. J'avais appris aussi qu'elle venait de Salem et qu'elle avait beaucoup voyager donc sûrement pour cela qu'elle a attiré a Coventry. Et qu'elle ne s'en prend qu'au personne qui la chasse, donc point positif je ne me suis pas encore mis a la chasse au vampire ! Et voilà ce que j'espérais le plus : pourquoi moi.
    « C'est pas ce que j'ai fais de mieux de m'intéresser plus a mon « patrimoine » génétique. Or ça ma attiré beaucoup plus de soucis qu'autre chose maintenant tout le monde me vois comme une déluré de base, je subis les moqueries, les critiquent alors que je cherche juste a savoir ce pourquoi je suis ça, comment maîtriser, d’où ça proviens par rapport a mon arbre généalogique ; je sais juste que ma mère l'était mais ensuite je n'en connais pas plus. Mais comment justifier ça au autre ? Sans dire a toute la planète « je suis une sorcière » parce que avec tout ce que je lis, c'est pas le genre de secret qu'on doit prendre a la légère, j'ai pas spécialement envie de subir le même sort que les sorcière de Salem surtout que j'ai pas demander a être une sorcière, ça me déplaît pas, mais je trouve ça trop dur a porté et c'est bien que j'ai quelques amis comme moi pour m’aidai … et mon père aussi qui est normal mais qui a vécus avec ma mère juste avant qu'elle ne meurt a qui je ne suis pas obliger de le cacher. Enfin je crois que je parle trop et je pense que tu as compris ce que je subis ... »

Je repris mon souffle, c'est vrais que parfois je parlais beaucoup trop, et il me restait une question qui me brûlait le bout des lèvres ; son collier. Je continuer de le regardais, il avait retrouver une stabilité, je n’osait pas le toucher de peur de prendre une décharge électrique ou qu'il y ai un champ de protection ou une autre bizarrerie du genre.
    « Que représente il ?  »




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha

Revenir en haut Aller en bas

« This is Rubbish ! » ♦ ft Tabatha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les bébés de tabatha
» Rubbish: kate ne se sent pas bien en ballerine et jean.....?
» 30- Les gouffres de la cruauté
» ke lui arrive-t-il
» Sablage Petites pièces.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the secret circle :: “ Coventry ” :: les batiments principaux :: La bibliothéques-