the secret circle
Bienvenue, cher Invité

THE SECRET CIRCLE EST ACTUELLEMENT FERME. SI VOUS SOUHAITEZ NOUS RETROUVER OU APPRENDRE A NOUS CONNAITRE, REJOIGNEZ NOUS SUR NOTRE FORUM ONCE UPON A TIME http://www.once-upon-rpg.net/

NOUS VOUS ATTENDONS AVEC IMPATIENCE, BONNE AMBIANCE ET ACCUEIL CHALEUREUX GARANTI !

A bientôt peut être !




Partagez|

« This Is Way Too Weird… » | ft tabatha (50's)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
messages : 451
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 03/02/2012
age : 27

bind the circle
situation: célibataire
avec:
avatar
Katniss J. Darkholmes
MessageSujet: « This Is Way Too Weird… » | ft tabatha (50's) Ven 30 Mar - 23:33


This is Way Too Weird
Katniss J. Darkholmes & Tabatha M. Blackwell

Cette journée avait commencé de plus normalement. Mon réveil avait sonné, j’avais vérifié que ma sœur était bien partie pour le lycée avant d’aller prendre mon petit déjeuner, puis de filer à la salle de bain. La routine, en somme. Une fois lavée, j’avais été m’habiller, choisissant un peu des affaires au hasard, j’avais enfilé la première robe qui m’était tombée sous la main, m’était maquiller rapidement et avait attaché mes cheveux en une queue de cheval, avant d’aller regarder l’ampleur des dégâts dans le miroir. Je n’étais pas si à cheval que ça sur mon apparence, mais j’aimais autant vérifié que je n’avais pas, par exemple, oublié de me maquiller un œil ou autre étourderie du genre. Je n’étais pas vraiment du matin, et ne l’avais jamais été. Mais même si je n’avais pas fait de bêtise, je fronçais les sourcils en voyant mon reflet dans le miroir. Pourquoi cette tenue me semblait-elle étrange ? Peut être parce que je n’avais pas pour habitude de porter des robes pour aller faire de simples courses ? C’est vrai, j’étais plus du genre à enfiler un jean qu’une jupe dans la vie de tous les jours, et les robes étaient très rares dans mon armoire et donc les chances que je tombe sur l’une d’elles en piochant au hasard en fouinant dans mon placard étaient très minces. J’aurais du m’en rendre compte plus tôt, mais comme je l’ai dis, je n’étais pas du matin, et m’étais habillée totalement machinalement, sans prêter attention à ce que j’enfilais.

Intriguée, j’allais vérifier dans mon armoire, et fut surprise d’y trouver un grand nombre de vêtements qui m’étaient inconnus. Je me serais sincèrement crue dans l’armoire de Tabatha. Peut être s’était-elle amusée à me jouer un vilain tour la dernière fois qu’elle était passée. Incapable de trouver quoi que ce soit qui soit plus mon style, je décidais de tout de même partir faire mes courses. Si ma tenue ne plaisait pas aux gens et bien… Qu’ils aillent se faire voir. J’avais donc pris, à pieds car ma sœur était partie avec la voiture, la direction de l’épicerie dans laquelle j’avais l’habitude de faire mes courses, mais j’avais une drôle d’impression. Tout semblait être différent. Les gens, les voitures, les boutiques… D’ailleurs, en arrivant à l’endroit où se trouve ma petite épicerie, je n’ai, étrangement, pas trouvé l’épicerie. Je n’avais peut être pas un sens de l’orientation surdéveloppé, mais quand même ! J’y venais deux fois par semaines, voire plus quand je m’apercevait qu’il manquait quelque chose à la maison. Elle ne pouvait pas avoir changé de place dans la nuit. Et pourtant, à la place se trouvait une boutique de vêtement qui aurait pu plaire à Tabatha. Dans le doute, je vérifiais le nom de la rue : j’étais pourtant bien au bon endroit !

Quelque chose clochait vraiment. Pourquoi tout semblait tellement… Vintage ? Sérieusement, on se serait cru dans un remake de Grease ! Je me rendis au centre ville. L’heure de midi approchait, peut être y croiserai-je Tabatha. Il n’était pas rare qu’elle ne mange pas au lycée, peut être irait-elle manger au B’well. Nate y travaillait lui aussi, ainsi que son frère et sa sœur, qui se trouvaient êtres tous membres de mon cercle. Peut être eux aussi trouvaient que quelque chose clochait, et qu’on arriverait, à l’aide de nos 5 cerveaux réunis, à savoir un peu ce qui se passait. Où alors j’étais en train de rêver, et allait me réveiller. Je me dirigeais donc vers le B’Well lorsque je vis une silhouette familière : Tabatha ! Elle s’apprétait à entrer dans le Cyber Café… Enfin, ce qui était sensé être le Cyber Café, et s’avérait être, en réalité, un espèce de café… Comment ça s’appelait déjà… Un Diner ! « Tabatha ! » M’exclamai-je. De toute évidence, elle ne m’entendit pas, car elle entra dans le Diner sans même se retourner. Pressant le pas, je rejoins l’entrée de la boutique, et marquait une pause à l’entrée. On se serait vraiment cru dans un de ces films sur les années 50 que Tabatha aimait tant ! Je la cherchais du regard, et la vis aller s’asseoir sur l’une des banquettes rouges face à une table. Je traversait donc la boutique, et allait la rejoindre. « Tu pourrais répondre quand on t’appelle. Faut se laver les oreilles le matin un peu, ton père te l‘a jamais dis ? » Lui lançai-je en guise de bonjour, avant de me laisser tomber face à elle, sur l’autre banquette sans même lui demander son avis. Elle avait l’habitude de totue façon, j’aimais bien l’embêter et était du genre à faire comme chez moi partout où je me trouvais, elle ne serait donc pas étonnée de me voir m’asseoir sans lui demander son avis.



she has no idea. the effect she can have
I remember tears streaming down your face, When I said, I'll never let you go. When all those shadows almost killed your light. I remember you said don't leave me here alone. But all that's dead and gone and passed tonight... Just close your eyes, The sun is going down. You'll be alright, No one can hurt you now, Come morning light, You and I'll be safe and sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This Is Way Too Weird… » | ft tabatha (50's) Sam 7 Avr - 14:25


Ce matin j'avais remarquer qu'une drôle d'atmosphère été installer à Coventry. Notamment a cause des deux voiture dites de collection qui été passer devant chez moi en fessant la course a tout allure ; comme-ci c'était normal ! Hors déjà c'est interdit par la loi et ensuite jamais cela n'était arriver !
Et puis j'avais remarquer que beaucoup de mes objets technologiques tel que mon portable et mon ordinateur avait disparut … bon je soupçonné quand même Claes de me les avoir chipé : le cleptomane celui là ! En rentrant ce soir il aurait deux mots a me dire, sinon je le bouffe jusqu'à l'os ! Saloperie cette bête là, bon j'avoue c'est mon frère et je l'adore énormément.
J'avais pris la décision d'aller en ville pour voir si mon impression été fondé ou non … donc avant tout il fallait que je passe par la salle de bain pour un petit brin de toilette parce qu'après une bonne nuit de sommeil mes cheveux ne ressemblait plus qu'a une boule de bowling ! Et oui je bouge beaucoup quand je dors, autant qu'une puce sur le dos d'un chien. Et pis bon pour sortir valait mieux que je me fasse propres ; on sait jamais si je pue le fauve ? Bon a priori je ne sens pas mauvais puisque je venais de porter mes aisselles a mon nez. C'est bon je suis propre ! Mais une douche quand même ne me ferrais pas de mal.

Je saute de mon lit afin d'atteindre mon armoire ou j'allais pouvoir retrouver mes petits bébés de ma boutique vintage du centre commercial, oh cette boutique c'est vraiment ce qu'il y a de mieux sur terre ! Si un jour ma maison venait a prendre feu, il n'y a pas de doute je sauverais que mes vêtements. Ils sont tous magnifiques ! Et surtout rétro, certains même sont des années 1950 parce que je les ai acheter a des braderie ou au meeting au quel je vais avec mon père et ma famille.
J'ouvre les deux portes de ma penderie, a priori rien n'avais changer, j'attrape une robe assez longue rouge a pois blanc avec la paire de compensé rouge assortie, un ruban blanc pour dans mes cheveux ainsi qu'un sac a main beige. Je me dirige vers la salle de bain lorsqu'en sort Jayden, avant de partir je ne sais ou puisque la porte d'entré claqua. Je hausse les épaules en entrant dans la salle d'eau. Voulant allumer le radiateur électrique lorsque machinalement j'essaie de l'allumer, celui ci ne s'y trouvait plus, et rien n'y été en remplacement … étrange … peut être que papa la pris pour le nettoyer a la soufflette. Passons, je me déshabiller et saute sous l'eau, laissant couler celle ci sur moi un long moment sur moi, et j’entreprends de me savonner et me laver les cheveux.

Une foi ma douche fini je sors de la cabine et me rue sur les serviettes ayant froid jusqu'à l'os, tant pis pour ma danse a poile, j'attendrais que mon chauffage électrique soit répare … non mais attendez vous me croyez quand je vous dit que je danse a poil vous ?
J'enfile une foi sèche mes vêtements, d'ailleurs cette robe ma été offerte par ma mamie, elle lui appartenait quand elle été jeune. Et je me rappelle que quand j'étais petite je lui piquais toujours pour la mettre, mais elle été toujours bien trop grande pour moi. J'attache mes cheveux en queue de chevale bien haute sans les séchés, je noue mon bandeau dans mes cheveux et c'est partie pour le maquillage, un léger trait de eye liner noir et du rouge au lèvre ; et me voilà prête.

J'avais pris la direction du centre ville, lorsque je passe devant le « cheesecake factory » qu'es ce ? Inconnue celui là, c'est vraiment étrange, et puis on dirait vraiment un dîner d'époque. Alors que j'avais le nez coller à la vitre, voyant les milkshake et les cheesecake mon ventre ce mis a grogner, je pris la décision de rentre me remplir le ventre dans ce diner inconnue.
De la musique rétro ronronner quand le restaurant, vraiment chouette. On s'y croirait presque, je m'installe a une table lorsqu'une serveuse sur patin a roulette vint prendre ma commande ; je prend un milkshake fraise, un cheesecake, un beignet au chocolat et un yaourt glacé. Alors que la serveuse repart avec ma commande, Kantniss s'assoit face a moi.
    « c'est vraiment mignon ce que tu porte »
    « Tu pourrais répondre quand on t’appelle. Faut se laver les oreilles le matin un peu, ton père te l‘a jamais dis ?  »
    « Oh tu ma appeler ? J'entendais que mon ventre … pardon. Dit il faut que je te pose une question … tu trouve pas que des choses cloches ? »




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
messages : 451
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 03/02/2012
age : 27

bind the circle
situation: célibataire
avec:
avatar
Katniss J. Darkholmes
MessageSujet: Re: « This Is Way Too Weird… » | ft tabatha (50's) Mer 11 Avr - 14:22


This is Way Too Weird
Katniss J. Darkholmes & Tabatha M. Blackwell

Toute cette histoire était à dormir debout. D’abord mes vêtements, puis la ville qui avait totalement changé avec par exemple ce Diner, tout le monde dehors habillé à la mode des années 50... Si j’avais cru au début, en découvrant mes habits tous transformés en petites robes et jupes au lieu de mes habituels jeans bien confortables, que Tabatha m’avait fait une mauvaise blague, il était impossible qu’elle ait pu passé toute la ville en mode fifties. Elle n’avait pas des pouvoirs assez puissant et même notre cercle au complet n’en possédait probablement pas assez et jamais je n’avais lu ce genre de sort dans le grimoire de ma mère ni les autres bouquins sur la sorcellerie que j’avais retrouvés en fouinant dans le grenier. Tout cela était vraiment bizarre. Je ne connaissait personne possédant de tels pouvoirs. Peut être étais-je simplement en train de rêver ou plutôt de faire un cauchemar ? Parce que vu l’accoutrement que je portait aujourd’hui, ça ne pouvait pas être un rêve. Comme si j’avais besoin de ça : devoir aller me racheter des vêtements ! J’ai des factures à payer moi à la fin du mois, moi ! Il ne me restait plus qu’à espérer que ces robes à la mord moi le nœud n’étaient pas tout ce qu’on trouvait dans les boutiques avec toute cette histoire, sinon j’étais bonne pour me pendre.

Bon, je devais admettre que le Diner dans lequel j’avais suivi Tabatha était class. Vraiment, on se serait cru dans Grease, ou n’importe quel film sur les années cinquante. Je comprenais pourquoi ces endroit étaient populaires pendant les années cinquante, c’était génial ! Les serveuses sur leurs patins à roulettes, l’ambiance colorée, les banquettes rouges. Mais bon, j’étais là pour parler à Tabatha, pas pour admirer la décoration. J’avais donc été m’asseoir face à elle, ce qui ne sembla pas la déranger le moins du monde. « C'est vraiment mignon ce que tu porte » Me dit-elle en examinant ma tenue. Elle obtint pour seul réponse un regard noir. Elle trouvait peut être ça mignon, mais j’avais l’impression d’être… une poupée, totalement ridicule engoncée dans ces vêtements de… fille. Bon, pas que j’ai l’habitude de m’habiller comme un garçon, mais les robes ce n’était pas mon truc dans la vie de tous les jours. Pas vraiment pratique comme tenue. Imaginez si je dois me défendre contre un taré dans la rue ? Pas vraiment pratique pour courir ! Déjà que je courrais comme une pas douée qui fait des nœuds avec ses pieds tous les trois pas - moi, maladroite ? Non, du tout ! - inutile de me rajouter une robe ! C’est un coup ce que je m’étale par terre en plein milieu de la rue, et à me faire écraser par une voiture d’époque dont j’ai oublié le nom qui passerait par là. Quoi que, en cas de situation d’urgence, j’étais en général assez alerte pour ne pas faire de connerie. Mais bon, avec une jupe faut s’attendre à tout.

« Oh tu m’as appelée ? J'entendais que mon ventre … pardon. Dis, il faut que je te pose une question … tu trouves pas que des choses cloches ? » Je ne pus retenir un léger rire. Mais au fond, j’étais soulagée : je ne devenais pas folle. Je n’étais pas la seule à avoir remarqué que quelque chose ne tournait pas rond, même si tout le reste de la population de Coventry semblait mener sa vie bien tranquillement comme si de rien n’était. « Bah, vu ma tenue, en effet, quelque chose cloche. J’ai cru que tu m’avais fais une mauvaise blague en ouvrant mon armoire tout à l’heure. » Répondis-je.

La serveuse vint à notre table, toujours sur ses patins à roulette - comment pouvait-elle tenir sur ces trucs sans finir les fesses par terre ? c’était un mystère pour moi - pour apporter le milkshake et le cheese-cake de Tabatha, et j’en profitais pour lui demander une part de Cheese-cake, qui avait l’air très appétissant, et un milkshake au chocolat. La serveuse s’éloigna de nouveau, et j’attendis qu’elle soit à bonne distance pour reprendre la parole. Si quelqu’un entendait deux filles parler de magie et tout ça, ils risquaient de nous envoyer chez les dingues. Finir dans une cellule capitonnée avec les bras emprisonnés dans une camisole, et voir un psy tous les jours pour lui raconter mes misères et qui me dirait que mes délires sont simplement le résultat du traumatisme subit au départ de mon père et à la mort de ma mère, que je m'étais inventé un monde, blablabla… Non, très peu pour moi. On se croirait presque dans un épisode de Charmed tiens. Ou de Buffy. Mais bref, je me perds. Une fois que je fus certaine que personne n’écoutait notre conversation, je repris finalement la parole « Tout est trop bizarre, je comprend pas comment c’est possible. Personne se rend compte de rien. Tu crois que c’est parce qu’on est… Enfin, tu sais ce qu’on est, hein… Qu’on s’aperçoit que quelque chose a changé ? » Demandai-je à Tabatha. J’avais beau être la leader de notre cercle, cela ne faisait pas de moi une madame je-sais-tout, et en l’occurrence, je n’avais pas la moindre idée de ce qui pouvait bien se passer en ce moment même a Coventry.



she has no idea. the effect she can have
I remember tears streaming down your face, When I said, I'll never let you go. When all those shadows almost killed your light. I remember you said don't leave me here alone. But all that's dead and gone and passed tonight... Just close your eyes, The sun is going down. You'll be alright, No one can hurt you now, Come morning light, You and I'll be safe and sound
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 959
date d'inscription : 03/02/2012

bind the circle
situation: célibataire
avec: ...
avatar
Tabatha m. Blackwell
MessageSujet: Re: « This Is Way Too Weird… » | ft tabatha (50's) Jeu 19 Avr - 15:20


Je n'avais pas entendus Katniss m'appeler avant de rentré dans se diner inconnus mais typiquement des année mille-neuf cent cinquante ! D'ailleurs c'était tellement délirant et impensable ! Franchement, déjà les deux rods qui sont passer devant chez moi, ensuite ce diner et puis les fringues de Katniss franchement, c’était vraiment étrange. Mais quand même je tiens encore a dire que ça va a ravir ce petit côté rétro à Katniss, elle devrait même songer a ce faire des victory roll's sa lui irait a merveilles !
    « Bah, vu ma tenue, en effet, quelque chose cloche. J’ai cru que tu m’avais fais une mauvaise blague en ouvrant mon armoire tout à l’heure. »
    « Rhoo mais pourquoi tout de suite quand c'est pas t'es fringues je t'ai fais une mauvaise plaisanterie ? J’oserais même pas, d'une ton armoire et dans ta chambre et de deux tu ronfles tellement que tu me fais peur ! »

Enfaîte, je ne savais pas vraiment si elle ronflait ou non … mais c’était pour dire. Mais elle avait raison, c’était bien un blague qui serait pour moi un coup du siècles ! Piquer tout les vêtements de Katniss ou alors si j'étais assez douée en sortilège les dotés d'un charme ou je ne sais quoi pour qu'il change d'apparence, mais malheureusement a moins de mettre le feu a sa penderie … valait mieux évité !

La serveuse arrive avec ma commande, déjà rien qu'en voyant le plateau coca-cola rouge remplis de toute les bonnes choses que j'avais commander … ummh yummy je salivais déjà si bien que je redemande à la serveuse de me rammener encore un grand de coca avec des glaçons et un sachet a emporté de douze donut's à la vanille, a la fraise et tout les autres parfums … si cette étrange atmosphère n'est qu'une illusion, autant que je me remplisse la brioche avant que je ne puisse plus !
Oui je suis un peu une grosse mangeuse … c'est peut être d'avoir toujours les mains quand les maniques et dans la farine qui fait ça, ou alors de toujours goûter ce que je fais … mais bon j'ai de la chance, je ne prend pas un gramme. Dame nature ma doté d'un estomac qui se vidange assez bien et ne garde pas les truc qui font grossir !
Katniss pris la même commande que moi, sauf la nouvelle bien sur … mwaha j'allais mettre en marche un plan diabolique dans ma tête pour qu'elle me laisse ses restes pour que je les dévores … oh que je suis une sadique, une méchante sorcière ! N'importe quoi Tabatha, tu pense déjà a manger ce que Katniss va avoir alors que tu n'as même pas commencer la tienne, ça va pas bien dans ta tête toi ?
    « Tout est trop bizarre, je comprend pas comment c’est possible. Personne se rend compte de rien. Tu crois que c’est parce qu’on est… Enfin, tu sais ce qu’on est, hein… Qu’on s’aperçoit que quelque chose a changé ? »
    « Et bein … écoute euh … je suis pas experte en la chose a proprement dit … et tu sais comme Jayden vit avec nous maintenant d'ailleurs je te l'ai dis ? ENFIN BREF … bah j'ai pas pus regarder dans mes livres … et justement je me suis dis que toi tu en saurais plus … mais visiblement toi aussi tu reste dans le floue total donc ça va être un peu la galère non ? Après il y a des chance pour le fait que nous soyons des trucbidulechouettepatatecarotte que on soit un peu dans un … euh une drôle d'atmosphère … un peu comme sniffer du déo dans une serviette quoi, tu sais pus ou tu es, mais t'es toujours dans le même endroit … ouuuuh je dis trop de chose moi, je deviendrais presque intelligente tellement je dis des mots. »

Oui j'avais un peu une tendance a être l'idiote du groupe, c'est d'ailleurs Katniss qui ma tout appris … du moins dans la magie, mes parents se sont bien charger de m'apprendre a parler et aller sur le pot et marché, donc jusqu'à la aucun soucis, mais je veux dire, faire des raisonnement via le monde de la magie et le monde normal c'est du Katniss. Sinon je serais encore au stade je fou le feu partout, et a avoir peur dès que je m’énerve. Mais la c'est vrais que si elle ne sait rien, qui pourra nous aidé ?




Vintage est mon deuxième prénom.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-circle.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « This Is Way Too Weird… » | ft tabatha (50's)

Revenir en haut Aller en bas

« This Is Way Too Weird… » | ft tabatha (50's)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 30- Les gouffres de la cruauté
» ke lui arrive-t-il
» Sablage Petites pièces.
» RaÏ (Film)
» tabata


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the secret circle :: Archives Version n°1-