the secret circle
Bienvenue, cher Invité

THE SECRET CIRCLE EST ACTUELLEMENT FERME. SI VOUS SOUHAITEZ NOUS RETROUVER OU APPRENDRE A NOUS CONNAITRE, REJOIGNEZ NOUS SUR NOTRE FORUM ONCE UPON A TIME http://www.once-upon-rpg.net/

NOUS VOUS ATTENDONS AVEC IMPATIENCE, BONNE AMBIANCE ET ACCUEIL CHALEUREUX GARANTI !

A bientôt peut être !




Partagez|

À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
messages : 46
date de naissance : 03/02/1997
date d'inscription : 12/05/2012
age : 20

bind the circle
situation: en couple
avec: Derek N. Moore
avatar
Skyler L-D Johns
MessageSujet: À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi ! Dim 13 Mai - 20:47

Aujourd’hui à Coventry le soleil était au rendez-vous. Il faisait Chaud, il y avait pas beaucoup de nuage et il y avait un peu de vent, en gros c’était un temps d’été. J’avais finis mon ménage du matin avec la vitre qui m’aine au jardin ouvert et la fenêtre de la cuisine pour que ça fasse cou rend d’air. Comme la plus par des femmes, j’aimais bien que ma maison soit propre et surtout qu’elle était encore toute nouvelle pour moi & ma famille, j’allais la garder propre pendant un moment. Etant donné qu’il faisait grand soleil, j’ai eu l’idée d’aller me promener, avec le petit, pour profiter du beau temps. Mais comme le petit dormais, j’avais le temps d’aller prendre ma douche je pris avec moi le baby phone au cas où que le petit se réveille alors que je suis sous la douche. Mais je ne mis pas longtemps pour sortir de la baignoire propre et logiquement mouillé x). Après avoir pris les premiers trucs qui se trouver dans mon armoire et m’avoir habillé. Le petit se mis à pleurer, avec une fausse queue de cheval je me dirigeai dans la chambre du petit. Je le pris dans mes bras avant d’aller m’occuper de lui. Je mis plus longtemps pour m’occuper de lui que de moi, oui c’était du travail d’être maman, on a du mal à s’occuper plus souvent de soi. On préféré même s’occuper de sa petite famille que de soi-même. Après lui avoir changé sa couche et l’avoir habillé, je terminai par lui donner à manger. Je le mis ensuite dans son landau. Avant qu’on parte tous les deux ballades, je laissai un mot à mon chéri pour lui prévenir qu’on n’était pas à la maison et que si il avait besoin de mon joindre, j’avais mon portable. Je mis mes lunettes de soleil sur mes yeux et pris mon sac à mains avant de sortir de chez moi avec le petit. Pendant un petit moment j’avais marché sans savoir où j’allais, bon je savais que je n’étais pas perdu parce que j’étais allé tous droit.
J’ai finis par arriver à la plage et malgré qu’on ne soit pas encore en été, il y avait quand même du monde. A croire qu’elle n’a pas était la seule à avait eut l’idée de sortir de chez elle, ce qu’y ne l’étonne pas car il faisait tellement bon que les gens voulais qu’une seule chose : Profiter du bon temps. Après avoir marché un long moment, je décidai de m’assoir sur transat qui était libre avec un parasol. Après avoir bloqué le landau, je pris mon fils dans les bras avant de m’allonger sur le transat que j’occupé. Je le regardai en souriant quand pas très loin de moi, je vis : une jeune fille qui ressembler à une ancienne amie à moi. Sa faisait 8 ans que je l’avais pas et je ne pensais pas que ce soit elle, même si elle lui ressemblait beaucoup. C’était une très bonne amie avant que ses parents soit tué qu’elle parte à l’orphelinat. L’huit an au pare avant on c’était revue et j’avais pu constater qu’elle avait beaucoup changé jusqu’à mettre une fin à leur relation. En tout cas, la fille qui était en face d’elle lui ressemblait beaucoup à croire que c’était elle.

.


Avant toi, je ne croyais pas à roméo et juliette qui pouvaient mourir d'amour, mais aujourd'hui, l'histoire a changée. on dit que l'amour est vrai lorsque l'on a trouvé la bonne personne, mais il est rare. mais si les gens savaient ce que je pense lorsqu'ils ce taisent, parce que tu as tout simplement bouleversé ma vie. grâce à toi, je peux dire que je crois à roméo et juliette, c'est deux êtres qui meurent d'amour, un amour pur et profond, un amour plus qu'éternel. tu as juste mis un morceau de ton coeur dans le mien, tu as mis un petit bout de tes yeux dans les miens, tu as pris ma main dans la tienne, tu as fais de moi une femme amoureuse. :love13:
hellsangels.


Dernière édition par Skyler L-D Johns le Mer 16 Mai - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glee-cast-rpg.forums-actifs.com
messages : 1173
date de naissance : 16/07/1995
date d'inscription : 09/02/2012
age : 22

bind the circle
situation: c'est compliqué
avec: Malin Llewellyn et Beau Mickaelson
avatar
Lexi E. Lawrence
MessageSujet: Re: À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi ! Dim 13 Mai - 21:41


Spoiler:
 

    Ce matin le soleil était assez surprenant à Coventry. Après tout on était en Angleterre. C’était rare qu’il fasse si beau alors qu’on n’était même pas en plein été. Déjà quand il ne pleuvait pas c’était bien. Enfin, en ce moment il faisait plutôt beau. Bref, j’avais eu une agréable surprise ce matin là en me réveillant. Il fallait que j’en profite. Aujourd’hui je n’étais pas de service au B’Well, et je n’avais rien de spécial à faire. Je pourrais peut-être aller à la plage. J’espérais simplement ne pas rencontrer de tête connue. Je ne voulais rien avoir à faire avec le surnaturel ou le boulot aujourd’hui. Cette journée serait une journée de détente. Il fallait que je me repose un peu. Mon histoire avec Devon me pompait toute mon énergie, j’en avais marre de me poser des questions du genre « est-ce qu’il est vraiment retourné dans son corps ou est-ce un imposteur qui est dans son corps ? » *. Pour une fois je n’allais plus me soucier de rien.

    Une fois levée j’avais rangé un peu mon appart, mais sans grande énergie. Il était vraiment en bordel en ce moment alors que j’étais assez carrée d’habitude. Mais je traversais une période assez difficile en ce moment. Alors mes vêtements trainaient sur le sol, il y avait une montagne de vaisselle dans l’évier et des cadavres de bouteilles –et de joints aussi- trainaient un peu partout. Découragée par tout ce que je devais nettoyer dans la pièce principale (salon et cuisine) je me dirigeais directement dans la salle de bain et me douchais. J’enfilais un petit bikini bleu –que je venais à peine d’acheter- et rajoutais un short en jean et un tee-shirt court blanc. J’avais décidé d’aller à la plage. Le soleil tapait plutôt fort si bien que je décidais de prendre un petit chapeau en osier sympa et mes lunettes de soleil rayban blanches.

    Avant de sortir de mon appart je vérifiais que rien ne manquait dans mon sac. J’avais tout ce qu’il me fallait pour passer une journée tranquille à la plage : une serviette de plage, un bon gros roman et une bouteille de monoï. C’est vrai quoi, je suis pale comme un cachet d’aspirine, un peu de bronzette me ferait pas de mal…

    Je ne mis pas bien longtemps pour rejoindre la plage. C’était ça l’avantage d’habiter à deux pas de tout. A mon grand étonnement je remarquais qu’il y avait pas mal de monde sur la plage. Malgré tout, la plage était assez grande et je n’eus aucun mal à trouver une petite place sympa. J’installais ma serviette de plage sur le sable et réquisitionnais un gars qui passait par là pour me mettre du monoï sur le dos. C’était l’avantage des bikinis. Je m’allongeais tandis que l’homme étalait le monoï sur mon dos. Quelques minutes plus tard, sans aucune délicatesse je demandais à l’homme de partir. Allongée sur le ventre je me reposais tranquillement.

    Soudain j’aperçu une femme – je ne voyais pas son visage- avec une poussette. Elle galérait avec sa poussette sur le sable. En même temps, qui serait assez stupide pour débarquer sur la plage avec un poussette ? Non mais franchement. Tout d’un coup la fille enleva ses lunettes et je la reconnu. C’était impossible. Je devais me tromper. Elle ne pouvait pas être Skyler. Même huit ans après je pouvais reconnaître son visage. En même temps mon « métier » de tueuse m’avait formée à ça –entre autres choses. C’était elle, c’était Skyler. Soudain elle posa son regard sur moi. M’avait-elle reconnu ? De loin je n’arrivais pas à distinguer son expression mais j’était sure qu’elle m’avait reconnue. Après tout on avait était amies pendant dix ans, et notre séparation avait été quelques peu marquante. Je n’avais pas été tendre avec elle. En y repensant je regrettai mon attitude. Sky’ était la meilleure amie, la personne la plus gentille et la plus douce de toutes celles que j’avais pu rencontrer. Et je sais que j’aurais pu me raccrocher à elle plutôt qu’à ce gang de tueurs si j’avais voulu, mais j’étais trop partie à la dérive.

    Je ne voulais pas rencontrer de tête connue aujourd’hui, je voulais la paix, mais là, je ne pouvais pas laisser passer ça. Comment s’était-elle retrouvée à Coventry alors qu’elle vivait à New-York ? Et depuis quand elle avait un gosse ? A contre-cœur –et poussée par la curiosité- je me levais lentement et commençais à marcher vers elle. Tout en me rapprochant d’elle je remarquais qu’elle m’avait reconnue. Elle semblait étonnée, contente et réticente à la fois. Mais bon je n’étais pas dans sa tête non plus.


« Salut Sky’ » dis-je simplement une fois face à elle « Ça faisait longtemps dis donc… »

    J’avais parlé d’un ton un peu trop sec et triste à mon goût, mais bon. Vu comment on s’était quittées il était normal d’être gênée et un peu distante. Et puis en huit ans, j’avais changé. J’avais appris beaucoup de choses, notamment l’existence du surnaturel et c’est le genre de choses qui change une personne, presque qu’autant d’apprendre que ses parents on été tués par un vampire. Je regardais Skyler, d’un air assez dérouté. Je n’aimais pas me replonger dans mes souvenirs, surtout ceux émouvants et heureux. Après tout ce que j’avais vécu, je n’aimais plus exprimer mes sentiments ou les montrer de quelque manière que ce soit.


Spoiler:
 


.
Just wanna have FUN


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 46
date de naissance : 03/02/1997
date d'inscription : 12/05/2012
age : 20

bind the circle
situation: en couple
avec: Derek N. Moore
avatar
Skyler L-D Johns
MessageSujet: Re: À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi ! Jeu 17 Mai - 17:29

Profiter du beau temps était une bonne idée, pour sortir un peu et aussi de profiter du soleil. J’avais décidé d’aller promener le petit. Pour qu’il commence à s’habitué de la chaleur et des premier rayons de soleil. J’allais tous droit, comme ça c’était plus simple pour moi de me repérer. En continuant mon chemin tous droit j’avais finis par atterrir à la plage. A priori, je n’avais pas était la seule à décider de profiter du soleil vu qu’il avait du monde et ça ne m’étonné pas du tout. Après avoir cherché de loin un endroit où je pouvais me poser avec le petit, je me dirigeai vers un transat qui était libre et en plus avec un parasol. Je m’y installai après avoir pris le petit dans mes bras. J’étais extase devant ce petit bout qui me faisait rêver à chaque fois que je l’avais dans mes bras, j’avais qu’une seule envie lui donner tous les bisous que je pouvais et m’amuser avec lui aussi. J’étais ce que ma mère n’a jamais voulu être avec moi. J’avais grandis sans ma mère, qui était partir je ne sais où après son divorce avec mon père et même si je la réclamer quand j’avais besoin d’une présence féminine, je lui e, voulait d’être partis me dire au revoir ou encore prendre la peine de me rassuré. Je voulais être pour Peter la mère Parfaite, même si je n’avais pas eu mon exemple quand j’étais plus jeune. Je le regardai en souriant et restant allongé sur la transat. J’avais monté le haut pour que je ne sois pas vraiment allonger mais plutôt à moitié assisse. J’avais le petit contre moi, j’avais enlevé mes lunettes de soleil, que j’avais posé sur la tête, pour le voir mieux.
Tout à coup, je levai enfin les yeux du petit pour regarder un peu le monde, quand je vis au loi une tête que je connaissais, en tout cas, elle lui ressemblait. J’avais l’impression de voir l’une des anciennes amies d’enfance. Dix belles années d’amitié, notre amitié avait duré 10 ans et je n’aurais jamais pensé qu’elle change du jour au lendemain. Je savais qu’elle avait passé une mauvaise période à la mort de ses parents et même si j’avais essayé de l’aider au maximum, avant qu’elle parte à l’orphelinat. J’hésité à aller l’a voir parce que si c’était seulement qui lui ressemblait et que ce n’étais pas elle, j’allais être bête devant la personne en question. Nos regards se croisèrent, il semblerait qu’elle met reconnu aussi. Ça fait bizarre de la revoir ici, et par hasard d’ailleurs. La fin de notre amitié m’avait beaucoup marqué, je lui en avais voulu d’être devenu comme elle est. Elle avait changé de caractère envers le peu de proches qui lui rester, moi y compris. La jeune femme que je fixer depuis deux bonne minutes décida de se rapproché. Pourquoi ? J’en avais aucune idée, je la regardai se rapprocher de moi et du petit, Peter. C’était elle, c’était bien Lexie en personne qui était devant moi en ce moment. « Salut Lexie. Sa fait exactement huit ans qu’on s’est pas vue. » Dis-simplement. Je ne savais comment me comporté envers elle enfaite, même si j’étais heureuse de la revoir et de voir qu’elle soit entière. Maintenant qu’elle était en ce face de moi, je n’allais pas l’ignoré même si la dernière fois qu’on c’était croisé on avait décidé de couper les ponts peut-être qu’aujourd’hui, la jeune femme qui était en face de moi avait changé et elle était redevenu la Lexi que je connaissais. Je repris alors : « Alors c’est ici que tu te caches depuis la dernière fois qu’on s’est vu ? » demande-je.


Avant toi, je ne croyais pas à roméo et juliette qui pouvaient mourir d'amour, mais aujourd'hui, l'histoire a changée. on dit que l'amour est vrai lorsque l'on a trouvé la bonne personne, mais il est rare. mais si les gens savaient ce que je pense lorsqu'ils ce taisent, parce que tu as tout simplement bouleversé ma vie. grâce à toi, je peux dire que je crois à roméo et juliette, c'est deux êtres qui meurent d'amour, un amour pur et profond, un amour plus qu'éternel. tu as juste mis un morceau de ton coeur dans le mien, tu as mis un petit bout de tes yeux dans les miens, tu as pris ma main dans la tienne, tu as fais de moi une femme amoureuse. :love13:
hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glee-cast-rpg.forums-actifs.com
messages : 1173
date de naissance : 16/07/1995
date d'inscription : 09/02/2012
age : 22

bind the circle
situation: c'est compliqué
avec: Malin Llewellyn et Beau Mickaelson
avatar
Lexi E. Lawrence
MessageSujet: Re: À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi ! Ven 18 Mai - 0:03


    Je me tenais debout face à Skyler. Elle était assise sur un transat, un bébé sur son ventre. D’après ses habits ça devait être un garçon. Pff, un bébé. Je n’arrivais pas à détacher mon regard du bébé. Je devais avoir une expression un peu de dégout, ou de méfiance. J’aimais pas les gamins c’était pas nouveau non plus.


« Salut Lexi. Sa fait exactement huit ans qu’on s’est pas vues. » répondit Skyler.

    Je sentis de l’amertume dans sa voix. Elle devait certainement me reprocher d’être partie comme je l’avais fait –géographiquement et mentalement. J’avais pas été tendre avec elle. Je lui avais dis des trucs horribles –en tout cas pour des gamines de 14/15 ans c’étaient des trucs horribles- et j’étais partie, sans me retourner. Evidemment je ne m’en étais pas voulue à l’époque, les remords ne venaient qu’aujourd’hui, que maintenant que je la voyais devant moi.


« Alors c’est ici que tu te caches depuis la dernière fois qu’on s’est vu ? » Fit Skyler, qui semblait m’en vouloir.

« J’ai…voyagé » dis-je simplement

    Waouh j’avais perdu l’usage de la parole ou quoi ? Je parlais plus en temps normal. C’était cette rencontre avec Skyler qui me… qui faisait ressurgir certains souvenirs de mon passé. Mon passé que j’avais enterré et tenté pendant toutes ses années d’oublier. Mais bien entendu, ce passé revenait souvent me hanter. Et de voir Skyler, ici, n’arrangeait en aucun cas les choses. C’est vous comment je me laissais dépasser pour si peu. Je n’avais pas fait le deuil de mon ancienne vie aussi bien que je le croyais décidément.

    Je reposais mon regard sur Skyler et sur son bébé. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle ait un gosse. Il m’était arrivé –il y a longtemps- d’imaginer des retrouvailles entre nous. Jamais un bébé ne faisait partie du tableau.


« Tu as un… bébé »

    Putain, c’était fou que la conversation soit aussi gênante. J’aurais pensé qu’avec toutes ses années on aurait des choses à se dire. Mais c’était plus dur que ce à quoi j’avais pensé…



Spoiler:
 


.
Just wanna have FUN


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1173
date de naissance : 16/07/1995
date d'inscription : 09/02/2012
age : 22

bind the circle
situation: c'est compliqué
avec: Malin Llewellyn et Beau Mickaelson
avatar
Lexi E. Lawrence
MessageSujet: Re: À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi ! Dim 2 Sep - 9:18

RP ABANDONNE


.
Just wanna have FUN


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi !

Revenir en haut Aller en bas

À croire que le mot 'Amitiés' ne veut plus rien dire pour toi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Faut-il ne pas croire en Dieu pour aimer l'Humain ?
» Vos chansons favorites - Paroles et traduction - Quel sens ont-elles pour vous ?
» nouvelle du 79 qui a besoin d'aide
» J'avais envie de le dire
» Bienvenue à vous


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the secret circle :: “ Coventry ” :: le port :: La plage-