the secret circle
Bienvenue, cher Invité

THE SECRET CIRCLE EST ACTUELLEMENT FERME. SI VOUS SOUHAITEZ NOUS RETROUVER OU APPRENDRE A NOUS CONNAITRE, REJOIGNEZ NOUS SUR NOTRE FORUM ONCE UPON A TIME http://www.once-upon-rpg.net/

NOUS VOUS ATTENDONS AVEC IMPATIENCE, BONNE AMBIANCE ET ACCUEIL CHALEUREUX GARANTI !

A bientôt peut être !




Partagez|

Surprise (Lexi E. Lawrence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
messages : 119
date d'inscription : 19/05/2012

bind the circle
situation: aucun
avec:
avatar
Andrew S. Kennedy
MessageSujet: Surprise (Lexi E. Lawrence) Dim 3 Juin - 15:00

Devenir vampire, c'est comme rentré dans un cercle où toute confiance doit être absolument proscrite, parce que si vous avez le malheur de faire confiance à l'un de vos congénères, ce dernier, ou cette dernière, n'oublions pas la gente féminine, va forcément vous faire des petits peu appréciables dans le dos. Enfin vous me direz, je suis peu être seulement en train de récolter ce que j'ai semé, après tout on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs,et je dois bien l'avouer, je ne suis pas complètement blanc sur ce sujet. Sans je ne me retrouverais surement pas avec un démon en moi.

Enfin vous me direz, rien ne m'empêche de dégager ce parasite de mon corps, il me suffirait de quelques sorciers ou sorcières. Seulement je voulais mourir et mon problème était que mon instinct de vampire me poussait à riposter lorsque l'on m'attaquait, donc à défaut d'avoir déjà croisé quelqu'un capable de me tuer, j'étais certain que le démon honorerait sa parole et en finirait avec ma vie. Enfin je n'aurai plus cette perpétuelle souffrance de voir et ressentir des choses qui ne faisaient que conforter mon idée que je n'avais strictement plus rien à faire en ce monde de fous me dégoûtant jusqu'à la moelle.

Bref, vous l'aurez deviné, j'étais venu en ce lieu pour régler quelques comptes, en fait j'avais quelques soucis avec un petit trio de vampires se faisant très originalement appelé le trio. D'anciens loubards devenus suceurs de sang depuis un peu plus de soixante ans et qui pensaient être les pires créatures de la terre. Franchement j'aurais aimé qu'ils rencontrent les Powells, ça m'aurait évité d'appelé la famille de quinze de mes hommes pour leur annoncer qu'on les avait assassinés pour des secrets de vaccins en expérimentation et de leur assurer une rente d'argent à vie pour tenir ma promesse de prendre soin de leur famille.

D'accord ce n'était que des pions pour moi, mais pas n'importe lesquels, les miens, et attaquer mes pions, c'est m'attaquer personnellement, et inutile de dire que je riposte généralement très rapidement, là ces gugus allaient mourir sans comprendre ce qui leur arrivait. J'entrai dans l'une des salles de ventes, sachant qu'ils attendaient un deal, une fameuse pierre philosophale qui les rendrait invincible. Comment je le savais? C'était moi qui avait organiser le deal, sérieusement, quelle bande d'abrutis, comme si la pierre philosophale existait, et pire encore, comme si elle existait en plusieurs exemplaires.

" Le trio je présume... "

" Qui nous demande? Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que ce soit l'un de nos futurs serviteurs vampires qui nous contacte... "

" Vous êtes vraiment débiles ou vous le faites exprès? "

" Qu'est-ce que t'as dis là? Tu veux mourir? "

" Oh pardon excusez-moi vous n'avez pas compris, peut-être que j'aurais du chanter...ça doit être plus facile à comprendre lorsque l'on dit que vous êtes cons en chantant?... "

" Enfoiré, on va te crever! "


Le pitoyable spectacle que je vis alors me fit tirer une grimace des plus dégoûtées, ils étaient encore plus répugnants que je ne l'aurait imaginé, en les voyant on devinait aisément qu'en prime d'être de parfaits crétins, ils avaient pris leur dernière douche lorsqu'ils étaient humains. Sérieusement, mais qu'est-ce que foutaient les chasseurs? Des énergumènes pareils, il y a longtemps qu'ils auraient du mourir. Bref, je n'attendis pas plus et intima aux sorciers présents de sortir, laissant comprendre que j'allais écrabouiller ces insectes, car ici tout le monde me connaissait, j'étais quand même celui qui le finançait leur marché noir.

Et les utilisateurs de magie ne se firent pas prier, après tout valait mieux bien s'entendre avec moi si l'on voulait continuer à avoir du matériel de qualité. Et là, ce fut un carnage, je décapitai le premier d'une main, laissant apparaître mon apparence démoniaque, synonyme de ma colère, je ne prenait cette forme que lorsque ma rage ou mon envie de sang étaient au dessus de tout contrôle. Les deux autres furent surpris mais tentèrent de venger leur ami, en vain. Je propulsai le premier au mur et bloqua le second avant de lui arracher le bras et de planter mes crocs dans sa chair pour me nourrir.

" Mais t'es dégueulasse! On bouffe pas nos semblables! C'est vexant pour ceux qui se font bouffer! "

Idiot, comme s'il allait me raisonner, je terminai mon repas et lui arracha le coeur avant de le foutre dans la bouche de la pipelette de force en un éclair. Ce dernier se rendit alors compte de son véritable niveau, je ne craignais pas les vampires plus jeunes que moi, certains loups okay mais surement pas les sangsues. Ensuite, les yeux emplis d'une rage sans fin, je le transperçai de mes mains, jusqu'à prendre son coeur dans ma main, et de l'écrabouiller tel un vulgaire bout de papier. Je repris forme humaine lorsque j'entendis un coeur battre dans mon dos.

" J'ignore qui tu es, mais j'avais pourtant dis de quitter les lieux, les histoires entre vampires ne concernent ni les sorciers, ni les humains... "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1173
date de naissance : 16/07/1995
date d'inscription : 09/02/2012
age : 22

bind the circle
situation: c'est compliqué
avec: Malin Llewellyn et Beau Mickaelson
avatar
Lexi E. Lawrence
MessageSujet: Re: Surprise (Lexi E. Lawrence) Lun 4 Juin - 7:45

    Je ne savais pas trop ce que je foutais ici. Dans un « marché noir ». C’est plus pour les sorciers, les vampires, les loups, enfin tout ça quoi. Mais moi je suis humaine. Je ne sais pas trop pourquoi je suis allée ici. Je n’avais pas l’habitude de trainer dans ce genre d’endroit, j’étais plutôt bar, boite de nuit, plage. J’allais pas trop a droite à gauche d’habitude. Mais j’avais vu un film hier soir. Enfin, une série, où des sorcières allaient dans une boutique pour des talismans qui protègent ou ce genre de trucs. Alors je m’étais mise à regarder sur internet, pour voir s’il n’y avait pas une boutique « ésotérique » à Coventry. Et maintenant me voilà, dans un quartier où il n’y a que ça.

    Je ne pensais pas qu’il y aurait autant de monde. Je m’attendais à ce qu’il y ait genre deux ou trois boutiques en ville qui vendaient des trucs de magie et puis qu’il aurait une dizaine de personnes un truc du genre. Mais non ! Il y avait tout un quartier, et beaucoup, beaucoup de monde. Je doutais que tous soient des « êtres surnaturels ». La plupart étaient des gamines qui voulaient surement se faire une soirée où « invoquer des esprits » pour rigoler avec une planche Wija et des bougies. Que si toutes les personnes présentes étaient des sorciers, des vampires et des loups, ça ferait genre au moins un tiers de la population de Coventry qui serait « surnaturelle ». Ça serait plutôt surréaliste. Mais bon, après tout pourquoi pas ?

    Je rentrais dans une boutique au hasard et me mis à flâner dans les rayons, regardant les articles sur les étagères. Il n’y avait pas de trucs bizarres genre des yeux de grenouilles ou des ailes de chauve-souris, le genre de truc qu’on voit dans les films. Je tombais sur des pierres. Je regardais attentivement. Je me sentais vraiment conne. Comment un bout de cailloux pourrait me protéger de quoi que ce soit ? Et puis de toute façon, je me défendais toute seule comme une conne.


« Vous cherchez un talisman. » fis soudain une fille à côté de moi

« Euh, ouais ? » répondis-je hésitante

« J’ai ce qu’il vous faut »

    La fille m’entraina un peu plus loin où de nombreuses pierres et de nombreuses herbes étaient étalées. J’observais les « talismans », faisant mine de savoir exactement ce que je voulais, ce qui n’était pas du tout le cas.


« Cette herbe protège des loups-garous » dit-elle en me montrant une herbe un peu jaunâtre « Celle là protège des vampires » rajouta t-elle. « Quant aux talismans, c’est plus pour se protéger de sorciers, ils servent à se protéger de certains sorts. Avec ça on peut protéger son esprit, avec celui là on protège son corps »

« Comment une herbe peut me protéger de quoi que ce soit ? Pareil pour les talismans »

    J’étais un peu dubitative. Je n’avais pas vraiment réfléchi de quoi je voulais me protéger. Je n’avais pas les moyens de m’offrir les trois. Pour moi, je protéger des loups était inutile. Je connaissais Kaleb, et si un de ses congénères voulait s’en prendre à moi il ne ferait pas long feu. Se protéger des sorciers ? Pourquoi pas. Mais je n’ai pas vraiment rencontré de sorcier. Enfin pas à ma connaissance. Le seul que je connais c’est Devon… et le mec qui a pris son corps ! Quant aux vampires, ils avaient toujours une vitesse surnaturelle, alors si je me protégeais de façon à ce qu’ils me mordent pas ou un truc du genre, ils pourraient toujours me tuer.


« Je veux un talisman. » dis-je sans attendre la réponse de la femme « Pour protéger mon esprit. »

    Je ne savais pas vraiment ce que ça voulait dire, mais bon, ça semblait être plutôt positif. Elle me montra les pierres qui avaient cet effet là. J’en choisis une au hasard. Elle était plutôt belle, et je pouvais en faire un collier, alors bon. J’achetais la pierre et sortit du magasin. Je glissais la pierre dans la poche de mon jean et continuais à avancer dans la grande rue.

    Soudain je m’arrêtais devant un magasin –qui ressemblait plus à un grand hangar- j’étais intriguée. Une trentaine de personnes sortaient limite en courant. J’étais trop curieuse. J’aimais trop le danger. Heureusement j’avais mon arme, mais je doutais sérieusement que dans un endroit comme ça j’en aurais besoin. Si c’était un loup ou un vampire ça ne servirais à rien, et si c’était un sorcier, il trouverait bien un sort pour me désarmer ou je ne sais quoi. Je plongeais ma main dans mon sac, attrapant mon arme, sans la la sortir de mon sac bien entendu, et avançai vers le magasin.


« Non, ne rentre pas là dedans ! » s’écria une femme un peu paniquée « Tu ne devrais pas, tu va te faire tuer »

    Je dégageais mon bras des mains de la femme et avançais vers la porte d’entrée. Je savais que j’aurais du faire demi tour et rentrer chez moi. Mais non, j’étais comme… attirée, par quelque chose. Je ne savais pas quoi, mais ça m’intriguait. Je rentrais doucement dans la boutique et vit deux cadavres horribles. L’un avait un bras arraché, une morsure au cou et le cœur arraché. Le second avait seulement le cœur arraché. Il avait eu de la chance dans son malheur celui là. Je levais les yeux et tombait sur un homme qui planta sa main dans la poitrine d’un autre et lui arracha le cœur. Les trois cadavres étaient des vampires. L’homme qui les avait tués devait en être un aussi.


« J'ignore qui tu es, mais j'avais pourtant dis de quitter les lieux, les histoires entre vampires ne concernent ni les sorciers, ni les humains... »

    Il était donc bien un vampire. Je lâchais mon arme dans mon sac et en sortis ma main. Ça ne servirait à rien de toute façon. Je sentais mon cœur s’emballer. Je tentais de réduire son rythme sachant qu’il entendait mes battements de cœur. Mon rythme cardiaque revint à la normale tandis que l’homme se retournait. J’aperçu son visage et mon rythme cardiaque s’emballait de nouveau.


« Je te connais » dis-je simplement

    Maintenant qu’il était devant moi, je me rappelais de lui, de son visage, du sang sur ses vêtements, de son expression sadique et sans cœur. Je ne me rappelais pas de tout, mais juste de son visage. En même temps quand un mec tue vos parents et votre sœur sous vos yeux –exprès qui plus est je suppose- on s’en souvient. Je sortais mon arme – je savais que c’était inutile, et même si ça me menait à ma perte, au moins ça me défoulerais- et commençais à tirer. Ça ne servirais à rien de tirer en plein cœur – ce dont j’étais parfaitement capable- je me mis à viser une zone plus sensible pour les hommes, qu’ils soient humain ou vampire. L’homme se plia sur le coup du choc. Mais je savais qu’il allait guérir quasi-instantanément.


« Tu as tué mes parents »


.
Just wanna have FUN


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 119
date d'inscription : 19/05/2012

bind the circle
situation: aucun
avec:
avatar
Andrew S. Kennedy
MessageSujet: Re: Surprise (Lexi E. Lawrence) Lun 11 Juin - 23:49

Il y a trois choses à ne surtout pas faire à un homme, la première, penser à lui toucher la zone intime et oh combien sensible de son corps, la deuxième, viser cette même zone et enfin la toucher. Alors pourquoi on s'amusait soudainement à me le faire à moi? Mauvaise idée, très mauvaise même si l'on prenait en compte que je venais de me nourrir et que par conséquent mon adrénaline ainsi mes pouvoirs étaient en ce moment au maximum de leurs compétences. Et bien sur le tout par surprise, comme c'était original, je ne dis pas lâche car je peux comprendre qu'on ai pas envie d'affronter un vampire de face, pour tout dire, même les chasseurs évitaient de faire cette grosse connerie.

Mais bon, elle aurait au moins pu prendre une arme adéquat, par exemple des balles en bois, car contenir ma rage soudainement explosée relevait de l'exploit, je pouvais mériter d'être le guissness book pour ça. Heureusement néanmoins, j'eus le réflexe de vouloir dévier la balle avec ma main in extremis, évitant ainsi le plus gros du dommage, enfin je vous le cache pas, j'ai beau avoir la peau dure par ma nature de mort-vivant, il n'en reste pas moins qu'une balle traversant votre main et touchant certes un peu moins mais quand même sa cible si délicate, ça fait très mal.

Je me pliai littéralement en deux, complètement surprit par ce coup et poussant un simple gémissement coupé. Je n'avais pas pu crier à cause de la douleur cinglante qu'elle venait de m'infliger, et ça ne mit peut-être que peu de temps à cicatriser, mais pour moi ça dura une éternité, je trouvai ça plus long encore que mes quatre siècles d'existence. La petite garce, ça elle allait me le payer et très cher, c'était bien la première fois qu'on me le faisait ce coup là, et franchement je le trouvais bas, mais alors très bas.Je me relevai, furieux, mais interloqué par ce qu'elle venait de me dévoiler, j'avais tué ses parents?

Possible, je ne m'en souvenais pas, faut dire qu'elle avait du grandir depuis, enfin j'imagine. Mais un détail me travaillait, si j'avais réellement massacré sa famille, pourquoi était-elle encore vivante? Ce n'était pas le genre du démon de laisser des témoins, et encore moins de ne pas faire oublier ses actions si jamais il lui arrivait de le faire. Je l'observais sceptique, je pouvais sentir l'effet de l'adrénaline provoquée par ma vision sur son coeur.

Il battait si vite que je devinais qu'elle disait la vérité, où tout du moins qu'elle en était persuadée. Bref, c'était pas la question, elle ne semblait pas être une sorcière je ne ressentais aucune magie en elle, et chasseresse non plus, sans quoi c'était surement pas mon sexe qu'elle aurait visé et encore moins avec une vulgaire balle de plomb.

" Et alors?...Tu veux être la suivante?...Parce que là t'es bien partie pour...je ne tue pas d'humain enfin pas d'innocents tout du moins en temps normal...mais là j'avoue que j'ai envie de faire une exception... "

Les humains sont si rancuniers, ils ne réalisent jamais qu'il y a une raison à tout et si moi ou mon démon on avait mis un terme à la vie de ses parents, c'était que ces derniers n'étaient pas blancs comme neige. Car ça n'avait jamais été mon genre de tuer sans que ça ne serve au moins à quelque chose. Néanmoins, ça dépendait du moment, je ne maîtrisais ce démon que depuis peu, depuis que j'avais décidé de ne plus le combattre. Mais allez expliquer que vous n'êtes pas maître de vos actes lorsque vous êtes un prédateur réputé sans pitié vous, ça relevait de l'impossible.

D'autant que c'était une gamine que j'avais en face de moi, et que les gamins avaient tendance à ne pas être super doués en recul et en réflexion. Bref, je la regardais froidement, montrant que le remord, j'avais oublié depuis très longtemps, j'avais déjà essayé et ça ne m'avait pas vraiment réussi.

" Bon alors pour commencer t'es qui? Es-tu certaine que c'est moi qui ai tué tes parents? Et surtout si je l'ai fais, pourquoi je t'ai lassée en vie? "




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1173
date de naissance : 16/07/1995
date d'inscription : 09/02/2012
age : 22

bind the circle
situation: c'est compliqué
avec: Malin Llewellyn et Beau Mickaelson
avatar
Lexi E. Lawrence
MessageSujet: Re: Surprise (Lexi E. Lawrence) Mar 28 Aoû - 15:48

    Il réussit à atténuer le choc des balles avec sa main mais ça ne l'empêcha pas de recevoir les balles où je comptais les envoyer. Il tomba au sol, étouffant un cri de douleur puis il se releva. L'expression dans ses yeux était plus menaçante que jamais, il était furieux. Mais je ne bougeait pas, il ne fallait pas. De toute façon il me rattraperait. Il fallait que je me calme, que je sois impassible. Mais c'était tout bonnement impossible. Ce regard plein de haine, plein de colère, de monstruosité me faisait revivre la nuit où il a tué ma famille. Il avait cette expression là sur le visage. Pour le coup je n'était plus du tout calme, mon coeur battait la chamade. Et je savais qu'il l'entendait parfaitement.


"Et alors?...Tu veux être la suivante?...Parce que là t'es bien partie pour...je ne tue pas d'humain enfin pas d'innocents tout du moins en temps normal...mais là j'avoue que j'ai envie de faire une exception..." répondit l'homme.

    J'avais envie de répliquer un truc du genre "ah ouais tu dois pas être bien dangereux alors" ou "ah beh pourquoi tu as tué mes parents alors?". Mais aucun son ne sortit de ma bouche. J'essaiyais de me calmer, de reprendre le dessus sur moio-même mais c'était pas facile. Je faisais face à l'homme qui avait détruit ma vie entière en à peine dix minutes. Alors j'avais du mal à me contrôler.


" Bon alors pour commencer t'es qui? Es-tu certaine que c'est moi qui ai tué tes parents? Et surtout si je l'ai fais, pourquoi je t'ai lassée en vie? "

    Je baissais mon arme - ce qui n'était pas la chose la plus judicieuse à faire mais bon- et m'avançais vers lui. Il ne bougait pas. Il avait un petit rictus sournois sur les lèvres. Je m'avançais d'un pas déterminé. Puis une fois arrivée devant lui je le frappais du revers de mon arme. Il fallait vraiment que j'arrête de céder à la colère et à la violence comme ça.


"Oui j'en suis sure, connard" répondis-je

    Mon coup l'avais à peine atteint. On aurait dit qu'il s'était prit un coussin dan la tête et pas un revolver. Je savais que j'allais très vite le regretter mais bon, j'en avais déjà prit des coups dans ma vie. Et même pire que ça. Un jour je me suis retrouvée face à face avec un gars qui avait une mitraillette. Heureusement qu'il savait pas viser. Je lui ai mis une balle entre les deux yeux et lui il m'en a mis quatre dans le ventre. Alors bon, je pouvait surmonter tout ça.
    Il tourna sa tête vers moi et me rendit mon coup, ce qui me propulsa au moins à cinq mètres de lui. Il avait été gentil, il aurait pu m'arracher la tête s'il avait voulu. Bref, il devait être intrigué, curieux. Ou alors j'était une distraction sympa.


"J'm'appelle Lexi. Mes parents s'appellaient Jeffrey Lawrence et Katerina Sadovski. Et ma soeur c'est Nina. Nina Lawrence. Et si y a quelqu'un qui peut me dire pourquoi je suis encore en vie c'est toi." fis-je encore allongée sur le sol.

    Il m'avait bien amoché la machoire n'empêche. Et puis il avait réussi à me faire dire ce qu'il voulait entendre. Je suis même pas sure que Devon connaisse le nom de mes parents. M'enfin bon. Je jetais un coup d'oeil à ma droite. Mon flingue était à un ou deux mètres de moi. Mais à peine tentais-je de me relever qu'Il était à côté de moi, le flingue à la main.


.
Just wanna have FUN


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Surprise (Lexi E. Lawrence)

Revenir en haut Aller en bas

Surprise (Lexi E. Lawrence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» réussir à 200% ma surprise et notre séjour
» Surprise Winnie l'Ourson
» nouveau pc et cadeau surprise...
» Surprise et tribulation d'une pipe :)
» Dessin surprise ^^


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the secret circle :: “ Coventry ” :: Marché Noir-