the secret circle
Bienvenue, cher Invité

THE SECRET CIRCLE EST ACTUELLEMENT FERME. SI VOUS SOUHAITEZ NOUS RETROUVER OU APPRENDRE A NOUS CONNAITRE, REJOIGNEZ NOUS SUR NOTRE FORUM ONCE UPON A TIME http://www.once-upon-rpg.net/

NOUS VOUS ATTENDONS AVEC IMPATIENCE, BONNE AMBIANCE ET ACCUEIL CHALEUREUX GARANTI !

A bientôt peut être !




Partagez|

« Mission de Sauvetage » | ft Alex K. Powell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
messages : 271
date de naissance : 07/12/1991
date d'inscription : 27/03/2012
age : 27

bind the circle
situation: célibataire
avec:
avatar
Aria R. Powell
MessageSujet: « Mission de Sauvetage » | ft Alex K. Powell Ven 10 Aoû - 1:24


« Mission de Sauvetage »
Aria R. Powell & Alex K. powell


C'est incroyable comme un coup de fil avait pu changer le cours de ma nuit. Un instant j'étais là, dans les bras de Kaleb sous un clair de lune, ne pensant pour une fois plus à tous les soucis présents dans ma vie, et l'autre je me retrouvais dans ma voiture à foncer en direction du port, ignorant feux rouges, stops et limites de vitesse. Heureusement pour moi, il n'y avait personne à cette heure sur les routes de Coventry pas même la police, sinon vous pouvez être certains que j'en aurais eu pour mon compte. Mais je n'avais pas le temps de me préoccuper de ça. J'ignorais dans quel état était Alex et vu son coup de fil et la manière dont il s'était terminé, je ne pouvais que m'inquiéter.

Je lui reprochais toujours d'être bien trop protecteur mais dans le fond, j'étais pareille. Nous veillions l'un sur l'autre car dans le fond, sur qui d'autre pouvions nous vraiment compter ? Mes parents ? Ils étaient à des kilomètres de là, bien incapables de nous venir en aide pour quoi que ce soit depuis la mort de mon frère. La chasse, c'était fini pour eux et ils ne voulaient plus remettre les pieds à Coventry autrement que pour les visites sur la tombe de mon frère. Alors dans toute cette merde, cela faisait un moment que je n'avais plus qu'Alex – enfin, Alex et maintenant Kaleb qui avait fait son grand retour - et il était hors de question que quoi que ce soit lui arrive. Il ne m'avait pourtant pas dit qu'il avait prévu d'aller chasser ce soir – même si avec lui on peut s'attendre à tout – alors dans quel pétrin avait-il réussi à aller se fourrer ?

Tout en traversant Coventry, je tentais plusieurs fois de le joindre, le rappelant inlassablement, sans succès. De dépit, je balançais mon portable sur le siège passager et l'hôtel se dessina enfin face à moi alors que j'empruntais le dernier virage. Je me garais rapidement sur une place libre au plus près de l'entrée et allais récupérer mon couteau que j'avais balancé sur la banquette arrière pour le glisser à ma ceinture avant de quitter mon véhicule pour entrer dans l'hôtel.

Fut une époque ou l'endroit était encore resplendissant, accueillant de nombreux touristes qui venaient profiter de la vue sur le port lors de leur apssage dans la ville. Aujourd'hui, c'était une véritable épave, et les docks étaient devenus l'un des coins privilégiés des divers vampries, délinquants et dealers de la ville. Autrement dit, ce n'était pas vraiment le quartier le mieux fréquenté des environs mais ça, je n'en avais que faire. Toujours est-il qu'en pénétrant dans l'hôtel, je pu m'apercevoir que l'endroit était, si c'était possible, encore plus miteux à l'intérieur qu'à l'extérieur et une horrible odeur de renfermé planait dans le hall de réception. Peu importe ce qui avait mené Alex ici, il n'avait pas choisi l'endroit pour la qualité du room service.

« Excusez moi. » Fis-je au gérant de l'hôtel assis derrière son comptoir. Aucune réaction, l'homme dormait comme une souche et je n'avais pas le temps ni d'attendre qu'il se réveille, ni de le réveiller en douceur. « Debout là dedans! » M'exclamai-je, frappant du plat de la main sur le comptoir de bois. L'homme se réveilla en sursaut. « Pa-Pardon, vous disiez? » S'excusa l'homme, se levant de son siège. Le voyant me toiser de haut en bas, je me rappelais que ma tenue n'était pas ce qu'il y avait de plus discret. Dans le noir au milieu des bois, c'était parfait. Dans un hôtel plus ou moins bien éclairé, j'avais plutôt l'air d'une espèce de call girl SM venue pour son rendez vous du jour à l'abri des regards indiscrets, ou allez savoir quel autre genre de scénario qui pouvait traverser l'esprit tordu du gérant de cet hôtel pourri. « Je cherche un homme. Dans les 1m80, les cheveux bruns clair, yeux verts. Il m'a téléphoné depuis cet hôtel, mais il ne m'a pas donné le numéro de sa chambre. » Demandai-je, trépignant d'impatience à l'idée qu'Alex était peut être en train de ce vider de son sang dans une chambre de cet hôtel sordide. « Je ne suis pas sensé... » Commença-t-il, mais je l'interrompis. « Dans quelle chambre est-il? » A bas l'éthique, qui irait vérifier qu'il respectait la vie privée de ses clients dans un taudis pareil ? L'homme soupira, mais fini pas me donner l'information que je lui demandais et je pris la direction de l'ascenseur sans demander mon reste.

L'engin sentait encore plus le renfermé que le hall d'entrée, et bien trop lent à mon goût. « Allez... » Grognai-je, exaspérée. Quand enfin il s’arrêta à l'étage désiré, je sorti en trombe de la cabine et pris la direction de la chambre. Je ne pris même pas la peine de frapper et entrai directement dans la chambre et... me stoppai net.

La chambre ne ressemblait même plus à une chambre. Alex était affalé sur le lit – si on pouvait encore appeler ça un lit – ne semblait tenir encore debout que pour la forme et la tête de lit quand à elle, brisée en deux, ne tenait plus en place que grâce aux attaches qui la fixaient au mur décrépi. Les draps, tout comme les oreillers, n'étaient plus vraiment à leur place et s'avéraient être maculés de quelques traces de sang. L'une des deux lampes de chevet était sur le sol, cassée elle aussi. Bref, je ne vais pas vous faire l'état des lieux au complet, mais la chambre n'avait plus du tout l'air d'une chambre.

Une fois le choc de la découverte de la scène passée – je préférais encore ne pas imaginer ce qui avait bien pu se passer ici – je me précipitais vers le lit sur lequel reposait Alex. Il était dans un sale état. Des griffures et autres bleus marquaient son corps, un pansement de fortune recouvrait une plaie sur son abdomen et pour couronner le tout, une marque de morsure, récente, se dessinait nettement sur son épaule. Vampire... Pensai-je immédiatement.

« Alex ? Alex, réveille toi.. » Lui fis-je avec douceur, glissant une main sur sa joue. Autant essayer en douceur avant de tenter des moyens plus radicaux, non ? « Alex répond moi. » Insistai-je, le secouant légèrement, n'osant pas être trop brusque de peur qu'il n'ait d'autres blessures que je ne puisse déceler à l’œil nu. Toujours pas de réaction. Je soupirai et me levai. Tant pis pour la douceur. Je n'étais pas médecin et si j'étais capable de suturer une plaie, je ne savais pas vraiment ce que j'étais sensée faire face à mon cousin dans un état pareil. L'hôpital n'étant pas vraiment l'endroit que lui comme moi préférions en ville, je décidais de tenter une dernière chose avant de n'être forcée à avoir recours à de véritable médecins. Comment était-je sensée leur expliquer ce qu'il s'était passé de toute façon ?

Je me rendis donc à la salle de bain et entrepris de chercher un quelconque récipient que je pourrais remplir d'eau. Bien sur, il n'y avait rien, hormis un verre probablement destiné à servir de verre à dents. Ça devrait faire l'affaire, je n'avais pas mieux de toute façon. Je le remplis donc d'eau froide et retournai dans la chambre. « S'il te plaît, m'assassine pas... » Murmurai-je, plus pour moi même que pour Alex, craignant sa réaction à un réveil aussi radical avant de lui balancer le contenue du verre en plein visage.


ARIA REESE POWELL ♦️ I'm only human I've got a skeleton in me But I'm not the villain Despite what you're always preaching Call me a traitor I'm just collecting your victims And they're getting stronger I hear them calling. I'll stop the whole world, I'll stop the whole world From turning into a monster, eating us alive Don't you ever wonder how we survive? Well, now that you're gone, the world is ours .•°¤ Mags
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Mission de Sauvetage » | ft Alex K. Powell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeu : Mission sauvetage
» Titanic : mission secrète
» Le dernier d'Alex Clarck
» COMICS PLACE : la petite émission
» MALEEV Alex


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the secret circle :: “ Coventry ” :: le port :: Les quais-